Huffpost Maroc mg

La réponse géniale à ceux qui copient-collent la fausse rumeur Facebook sur les données personnelles

Publication: Mis à jour:
FACEBOOK DONNEES PERSONNELLES
Facebook Hugo Poliart
Imprimer

FACEBOOK - C'est ce qu'on appelle un serpent de mer: depuis 2012, les utilisateurs de Facebook voient régulièrement fleurir sur leur timeline une note censée protéger les informations personnelles face à un changement de politique de Facebook. Vous l'avez peut-être copiée-collée et publiée vous-même. Ce message viral est toujours faux mais il a refait son apparition ces derniers jours, jusqu'à pousser Facebook à réagir le 28 juin dernier.

"Je ne donne pas à Facebook ou toute entité associée à Facebook la permission d'utiliser mes images, informations ou publications, messages, à la fois le passé et le futur", peut-on souvent lire. Un message accompagné de référence à deux textes de loi qui n'ont rien à voir avec la vie privée ou les données personnelles comme le rappelait Slate.fr en 2014.

Face à cette fausse rumeur qui n'en finit plus de réapparaître sur le réseau social, l'écrivain belge Hugo Poliart a trouvé la réponse parfaite. Dans le carnet où il écrit ses bons mots et ses humeurs avant de les photographier, le comique donne une autorisation à Facebook. Celle de vider le lave-vaisselle.


2600 utilisateurs ont déjà réagi à cette note. Avec ce petit succès, le Belge n'est pas loin de lancer un nouveau hoax dans lequel, par la présente, nous autoriserions tous Facebook à faire nos corvées ménagères.

LIRE AUSSI: