Huffpost Maroc mg

Le Maroc présente le moins de risques pour les affaires au niveau maghrébin selon la Coface

Publication: Mis à jour:
AFFAIRES
Le Maroc présente le moins de risques pour les affaires au niveau maghrébin selon la Coface | DR
Imprimer

RISQUE - La Compagnie française d'assurance pour le commerce extérieur (Coface) vient de rendre publique sa carte d’évaluation des risques d’impayés d’entreprises pour 160 pays au 2e trimestre 2016. L’agence française spécialisée dans l’assurance-crédit à l’exportation a attribué la note “A4“ (signifiant “convenable“) au Maroc, peut-on lire sur son site.

Au niveau africain, le Maroc, le Botswana et la Namibie sont les seuls pays à avoir décroché la note “A4“. Cette note fait du royaume le pays présentant le moins de risque pour les affaires au niveau maghrébin.

L’Algérie, avec sa “forte dépendance du secteur des hydrocarbures“ et une prévision de ralentissement de sa croissance en 2016, se voit flanquer d’une note "C“, c'est-à-dire présentant un risque “élevé“. La Tunisie est un peu mieux lotie avec une note “B“, soit un risque “assez élevé“ tandis que la Libye est dans le rouge avec une note “E" pour “extrême risque“.

Si l'on compare avec les pays de la région du Moyen-Orient, le Maroc partage la même note avec les Emirats Arabes Unis, et passe devant des pays comme l’Arabie Saoudite, le Qatar, le Koweït, la Jordanie et Bahreïn, tous notés “B“. Le Maroc est aussi loin devant des pays comme le Yémen, la Syrie, l’Iran, flanqués de la note “E“.

Au niveau mondial, avec un risque qui atteint un "pic" selon la Coface, la moyenne mondiale se situe à une note “B“. Plusieurs pays dont les Etats-Unis ont vu leur note se dégrader et leurs risques s'accroître. Des pays comme la France (“A2“) et l’Italie (“A3“) ont pu améliorer leur note malgré le contexte mondial.

Sans surprise, des pays comme la Suède, la Norvège, l’Autriche, la Suisse ou encore l’Allemagne sont ceux présentant le moins de risque dans le monde. Dans le vert, ces pays se voient attribuer la note “A1“, soit un risque “très faible“.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Ces Marocains à la conquête de l'Afrique
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction