Huffpost Maroc mg

Comment le Maroc veut attirer des investissements pour ses startups

Publication: Mis à jour:
START UP
Imprimer

STARTUPS – Le Maroc veut attirer davantage d’investissements privés pour le financement de ses startups innovantes. Pour ce faire, le gouvernement vient de mettre en place un tout nouveau fonds censé attirer davantage l’intérêt des investisseurs. Il est doté de pas moins de 500 millions de dirhams.

Le fonds en question a été baptisé "Innov Invest". Il va permettre de financer environ 100 entreprises et environ 300 porteurs de projet. Son financement sera porté principalement par des véhicules de capital-risque public/privé créés suite à des appels à manifestation d’intérêts.

Une convention cadre a été signée dans ce sens ce vendredi par le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, le ministre délégué chargé des Petites entreprises et de l'intégration du secteur informel, Mamoune Bouhdoud, et le directeur général de la Caisse centrale de garantie (CCG), Zanati Serghini Hicham.

Un projet ambitieux

"La réussite de ce projet ambitieux et l’atteinte de ses objectifs sont conditionnés par la satisfaction d’un ensemble de prérequis, notamment une participation active des investisseurs privés pour la structuration des fonds d’investissement ainsi qu’une implication forte de l’ensemble des acteurs, en particulier les opérateurs de l’écosystème pour une convergence de leurs efforts", a fait savoir Mohamed Boussaid, cité par la MAP.

Le ministre a également appelé les partenaires internationaux et les bailleurs de fonds à soutenir l’intervention publique à travers un rôle actif en tant qu’investisseur dans ce projet.

"Cette catégorie d’entreprises n’arrivent pas à trouver un financement vu le risque important qu’elles constituent (…) Nous sommes là pour réduire ce déficit de financement avec des offres pour ce type d’entreprises", a indiqué de son coté le directeur général de la CCG.

La création de "Innov Invest" s’inscrit dans le cadre d’une stratégie plus globale des pouvoirs publics qui a pour objectif la promotion du financement des start-ups et des porteurs de projets innovants. Celle-ci prévoit aussi le développement de nouveaux instruments de financement, l’élargissement de la panoplie des investisseurs actifs dans le financement des premiers stades de création ainsi que l’adaptation de l’offre des instruments d’appui public destinée à cette catégorie de projets.

LIRE AUSSI