Huffpost Algeria mg

L'Iran condamne les attentats suicide en Arabie saoudite

Publication: Mis à jour:
SAUDI ARABIA
General view of security personnel in front of a mosque as police stage a second controlled explosion, after a suicide bomber was killed and two other people wounded in a blast near the U.S. consulate in Jeddah, Saudi Arabia, in this still frame taken from video July 4, 2016. REUTERS/REUTERS TV TPX IMAGES OF THE DAY | Reuters TV / Reuters
Imprimer

L'Iran, grand rival régional de l'Arabie saoudite, a condamné les attentats suicide qui ont visé des mosquées dans trois villes saoudiennes, dont la ville sainte de Médine, a rapporté mardi la télévision d'Etat.

"l'Iran condamne fermement le terrorisme sous toutes ses formes et partout dans le monde", a déclaré Bahram Ghassemi, le nouveau porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

"Le terrorisme ne connaît pas de frontières et il n'y a pas d'autre solution que la cohésion et l'unité internationale et régionale contre ce phénomène", a-t-il ajouté.

Dans un tweet, Mohammad Javad Zarif, le chef de la diplomatie iranienne a écrit en anglais: "Il n'y a plus ligne rouge pour les terroristes. Les sunnites et les chiites seront victimes à moins que nous soyons unis contre le terrorisme."

L'Iran chiite et l'Arabie saoudite sunnite ont des relations conflictuelles et s'opposent à propos de toutes les crises régionales, notamment la situation en Syrie et au Yémen.

Ryad a rompu début janvier ses relations diplomatiques avec Téhéran après l'attaque de son ambassade dans la capitale iranienne.

Les attaques de lundi, qui ont tué au moins quatre agents de sécurité, n'ont pas été revendiquées dans l'immédiat, mais leur mode opératoire rappelle celui du groupe jihadiste Etat islamique (EI), qui a revendiqué plusieurs attentats suicide meurtriers en Arabie saoudite depuis plus d'un an.