Huffpost Maroc mg

Un mini-film revient sur le parcours du photographe marocain Joseph Ouechen

Publication: Mis à jour:
Imprimer

CULTURE- “Joseph Ouechen Light and Shadow“, c’est le titre d'un mini-film qui fait le buzz sur les réseaux sociaux ces derniers jours. Il nous fait découvrir le portrait du photographe marocain, Joseph Ouechen.

Réalisé par le site “We make them wonder“, qui met en lumière des artistes dans les quatre coins de la planète, le portrait donne la parole à ce photographe marocain de 34 ans, dont le parcours en lui même est une source de motivation pour les jeunes des quartiers défavorisés.

Il faut dire que les photographies de Joseph Ouechen, avec le paysage urbain en toile de fond, lui valent aujourd’hui une renommée internationale. C’est justement le jeu auquel il s’est prêté avec “We make them wonder“. On peut voir dans le mini portrait le jeune à travers les rues de Casablanca, faisant découvrir la ville de son enfance. Sous titré “Light and Shaddow“ (ombre et lumière), le titre ne pouvait pas faire meilleur clin d’œil à son parcours qui l’a tiré de l’ombre à la lumière.

Youssef Ouechen, de son vrai nom, a grandi dans le quartier populaire Sidi Moumen de Casablanca dans une famille d’ouvriers textiles. Attiré par l’art, le jeune homme décroche de l’école avant d’avoir son bac. Il s’en suit une longue période où Youssef se forme en autodidacte à la photographie via la télévision française, la participation à des vernissages et les tutoriels sur Youtube.

Youssef tisse peu à peu sa toile jusqu’à obtenir un appareil photo en économisant son argent de poche. Il partage les fruits de ses premières prises sur un blog. Le blog sera finalement repéré par Elite Maroc qui l’invite à photographier sans cachet les candidates au concours de beauté qu’elle organise. Une première expérience réussie qui lui ouvre les portes de magazines prestigieux qui se bousculent pour avoir ses photos en couverture. Le jeune photographe a ainsi illustré des magazines comme “Officiel“, “Tendance et Shopping“, “Rebelle Mag“ ou encore, “Elle USA“, “Elle Belgique“, “Easy Jet Mag“ et “Blonde“.

LIRE AUSSI: