Huffpost Algeria mg

Fin de ramadan sous pression pour Naftal: c'est la nuit du doute, l'Aïd arrive, on fait le plein...

Publication: Mis à jour:
VOITURES
Rush dans une station de service (photo archives) | DR
Imprimer

L'Aïd arrive et avec lui des soucis pour la Société nationale de commercialisation et de distribution de produits pétroliers (Naftal). L'entreprise communique pour rassurer au sujet de la disponibilité des carburants même si ses responsables savent que les habitudes ont la peau dure.

La règle en Algérie est que la consommation de carburants qui baisse durant le mois du ramadan connait un très fort accès de fièvre durant les jours qui précèdent l'Aïd.

La nuit du doute pour "voir" si l'Aïd aura lieu demain ou mercredi est pour ce lundi soir. Naftal veut enlever tout doute à son "aimable clientèle". Elle assure dans un communiqué que "durant les fêtes de Aïd El Fitr el Moubarak et à l'instar des autres jours de l'année, la distribution des produits pétroliers sera assurée sur l'ensemble de son réseau stations-service et de ses points de vente 24h/24 à travers tout le territoire national".

C'est pourtant durant les jours du "doute" que les stations d'essence sont prises d'assaut par les automobilistes. Il y a ceux qui quittent les grandes villes pour aller fêter l'Aïd en famille et qui font naturellement le plein. Mais même ceux qui "restent" prennent les devants et veulent se mettre à l'abri d'une pénurie.

Le plein de dernière minute

Dans une intervention à la radio algérienne, le directeur du pôle commercial de Naftal, Abdelhakim Bradaï, souligne que si la consommation des carburants durant le mois de ramadan baisse un peu mais durant les trois jours d'avant l'Aïd on enregistre une hausse de l'ordre de 35 à 40%.

Toutes les dispositions ont été prises pour faire face à ce rush que la compagnie, indique-t-il, a appris à gérer. "Nous avons l’habitude de ces périodes grande pression car les gens se déplacent pour fêter l'Aïd avec leurs familles". Mais, a noté M.Bradaï, il aurait été souhaitable que ceux qui ont des projets de voyages fassent le plein plus tôt dans la semaine et n'attendent pas les derniers jours.

Mais là également, les habitudes ont la vie dure. Le plein de dernière minute qui fait les longues files d’attente dans les stations de service est de mise.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.