Huffpost Maroc mg

La filiale africaine de la SNI et Lafarge Holcim opérera à partir de Casa Finance City

Publication: Mis à jour:
SNI LAFARGE
Hassan Ouriagli, PDG de la SNI en compagnie d'Eric Olsen, le DG de LafargeHolcim lors de la signature de l'accord de lancement de leur filiale commune | DR
Imprimer

INVESTISSEMENT- L'accord a été signé le 17 mars dernier et a reçu le visa de l'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) le 24 juin. La Société Nationale d'Investissement (SNI) et LafargeHolcim ont officiellement lancé une filiale africaine commune spécialisée dans les matériaux de construction.

Dans un communiqué conjoint publié ce lundi 4 juillet, les deux entreprises indiquent que leur nouvelle filiale se lancera bientôt à l’assaut du marché africain où elle investira dans la production et à l’exportation de ciments et de clinkers. Dans ces missions, LafargeHolcim Maroc Afrique, va établir son siège à Casa Finance City. L’objectif est de bénéficier de l’attractivité des investissements de la plateforme d’investissement casablancaise, véritable hub pour l’Afrique subsaharienne.

Le premier investissement de la filiale des deux géants économiques consiste en l’acquisition de la Société ivoirienne de ciment et des matériaux (SOCIMAT), leader du ciment dans le marché en Côte d’Ivoire, ajoute le communiqué. Le groupe LafargeHolcim dispose déjà dans le pays ouest africain d’un actif d’une capacité d’un million de tonnes de ciment.

Outre cet investissement en Côte d’Ivoire, la filiale africaine commune envisage également de se lancer dans d’autres pays d'Afrique notamment le Burkina Faso, le Mali, le Gabon, le Sénégal, la République démocratique du Congo, la Mauritanie et le Congo.

Cette opération vers ces pays africains représente un enjeu de taille puisque le taux de consommation du ciment dans les 7 pays africains atteint les 8%. La nouvelle filiale devrait donc y lancer, l’installation de terminaux d’ensachage, de broyeurs et d’usines intégrées.

“Avec cet accord, LafargeHolcim Maroc Afrique participera activement à l’urbanisation et au développement de ces pays “, a commenté Eric Olsen, le directeur général du groupe Lafarge Holcim, cité dans le communiqué.

Pour la SNI, les ambitions sont encore plus grandes. Selon Hassan Ouriagli, le PDG de la SNI, “cette opération constitue une première concrétisation de l’évolution de la société nationale d’investissement vers un fonds d’investissement panafricain à long terme, annoncée en 2014“.

Cette opération “témoigne de sa capacité à investir dans des projets structurants en Afrique subsaharienne, et de contribuer à faire du Maroc un hub régional attractif participant au développement du continent africain à travers son urbanisation“, a-t-il ajouté.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Ces Marocains à la conquête de l'Afrique
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction