Huffpost Maroc mg

Le nouveau passage frontalier entre Sebta et le Maroc devrait ouvrir en juillet

Publication: Mis à jour:
CEUTA WOMAN
Women are bent double by sacks of goods at the Spain-Morocco border near Spain's North African enclave of Ceuta, in this April 19, 2007 photo. Ceuta officially prides itself on its harmonious mix of cultures, but fears of terrorism are souring relations between Christians and Muslims. To match feature SPAIN-SECURITY/ REUTERS/Anton Meres (SPAIN) | Anton Meres / Reuters
Imprimer

ÉCHANGES - La délégation du gouvernement de Sebta espère pouvoir ouvrir, d'ici la mi-juillet, un nouveau passage pour le transit de marchandises et de personnes entre l'enclave espagnole et le Maroc.

Ce nouvel accès frontalier, baptisé "Tarajal II", remplacera l'actuel Puente Biutz, afin d'améliorer les conditions de circulation des milliers de personnes qui l'empruntent quotidiennement et de faciliter le transit des marchandises entre les deux pays, rapportent jeudi 30 juin les journaux locaux.

Le délégué du gouvernement espagnol, Nicolas Fernandez, a déclaré lors d'une conférence de presse qu'il y avait encore "quelques problèmes techniques" à résoudre et que la prochaine étape sera "de s'entendre avec les douanes marocaines sur une date d'ouverture."

S'il espère que le nouveau passage sera opérationnel dans une quinzaine de jours, M. Fernandez a néanmoins averti que "le plus important est que l'on soit sûr que tout fonctionne correctement."

Initialement prévue pour le mois d'avril, puis repoussée au mois de juin, l'ouverture de ce nouveau point de passage pourrait permettre de fluidifier le trafic.

Ce point frontalier est notamment connu pour être un lieu de passage de centaines de "femmes-mulets", ces Marocaines qui portent sur leur dos des charges de marchandises extrêmement lourdes.

LIRE AUSSI:
Close
Melilla, forteresse de l'Europe
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée