Huffpost Tunisie mg

Le PSG officialise l'arrivée de Ben Arfa

Publication: Mis à jour:
BEN ARFA
PSG
Imprimer

FOOTBALL - C'est confirmé ! Hatem Ben Arfa s'est engagé avec le PSG, a annoncé sur Twitter le club parisien, alors que son arrivée dans la capitale était largement pressentie ces derniers jours.

Le milieu de terrain, qui n'a pas été retenu par Didier Deschamps, s'est engagé pour deux ans, a précisé le club.

"Je vis cette signature au Paris Saint-Germain comme un très grand moment de bonheur et de fierté", a déclaré l'intéressé dans un communiqué publié sur le site du PSG. "Le Paris Saint-Germain a toujours occupé une place très particulière dans mon cœur et porter ce maillot au Parc des Princes est un rêve que je poursuis depuis l’enfance", a déclaré celui qui avait été sacré champion avec l'Olympique de Marseille.

Jeudi, Le Parisien annonce pour sa part la signature imminente du joueur au PSG, parlant de "premier gros coup" du mercato pour le club. Selon L'Equipe, son salaire avoisinerait les 10 millions d'euros.

Auteur de la saison la plus accomplie de sa carrière avec l'OGC Nice –17 buts et 6 passes décisives–, "HBA" était libre d'y signer un nouveau contrat ou de s'engager avec un autre club. Plusieurs pistes étaient pressenties dernièrement, dont le PSG, Lyon, le FC Séville ou Leicester.

À noter, Hatem Ben Arfa rejoint le club très fermé des joueurs à être passés par Lyon, Marseille et Paris.

Ben Arfa, le Tunisien

Né à Clamart, en France, Hatem Ben Arfa est le fils de Kamel Ben Arfa, ancien joueur de l'équipe nationale tunisienne de football, arrivé en France en 1973 pour s'y installer.

Ayant la double nationalité franco-tunisienne, il aurait pu jouer pour l'équipe nationale tunisienne. Une première fois en novembre 2005, puis juste avant la Coupe du monde 2006, la Fédération tunisienne de football fait tout pour qu'il rejoigne les aigles de Carthage.

Sollicité par Roger Lemerre, alors entraineur de l'équipe national pour un stage avec la Tunisie, Hatem Ben Arfa, alors âgé de 19 ans et présenté comme la future star du ballon rond refusa pour intégrer l'équipe de France.

Lors d'un entretien accordé au Journal du Dimanche, et retranscris par le Figaro en avril 2009, il avait déclaré: "la culture tunisienne est une partie de moi" avant d'ajouter:

"Quand je rentre à la maison, tout est tunisien. On parle tunisien, on regarde la télé tunisienne, on mange tunisien avec les plats de ma mère, son couscous ou le 'marka bi gelbana'. J'écoute du mezoued, une musique très festive qu'on écoute là-bas pour les mariages. Je me sens proche des Tunisiens, de leur chaleur. Ils sont vraiment dans l'instant et ne se prennent pas la tête. Ce sont de bons vivants" avait-il indiqué

Cet article a été rédigé en collaboration avec l'édition française du Huffington Post

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.