Huffpost Tunisie mg

En Tunisie, 804 mineurs ont été déclarés disparus en 2015, selon le ministère de l'Intérieur

Publication: Mis à jour:
ADOLESCENT
Pixabay
Imprimer

Chaque année, des centaines d’enfants disparaissent en Tunisie sans laisser de traces. Fugue ou enlèvement? Des appels à témoins et des avis de recherche émis sur l’ensemble du pays viennent appuyer le travail des forces de sécurité. De nombreuses associations sont là pour prêter main forte aux familles, les aider à vaincre l’angoisse et apaiser leur douleur.

Selon des statistiques officielles fournies par le ministère de l’Intérieur, quelque 804 mineurs sont déclarés disparus en 2015 dont la quasi-majorité sont des fugueurs. 99,62% d’entre eux ont été retrouvés sains et saufs.

Parmi les enfants disparus, 541 d’entre eux sont de sexe féminin. Selon le département de l’Intérieur, ce phénomène qui n’est pas exclusivement tunisien s’explique par la pression psychologique exercée sur certaines filles et la tension qui s’installe parfois dans les relations parents-enfants.

Pour les enfants de sexe masculin, leur disparition s’explique par l’abandon scolaire précoce, les conditions matérielles et la recherche du travail.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.