Huffpost Algeria mg

Merouane Guerouabi, un autodidacte au potentiel avéré

Publication: Mis à jour:
MEROUANE GUEROUABI
capture ecran
Imprimer

Depuis trois ans, il crève l'écran dans l'adaptation algérienne d'une shortcom à succès, mais aussi en tant qu'animateur à la radio ou sur les talk show.

Cette nouvelle "coqueluche" de la télé, c'est Merouane Guerouabi, jeune acteur fou amoureux de la caméra, en passe de s'imposer dans le milieu fermé des acteurs télé.

Derrière son personnage de jeune homme chic, issu de quartier populaire et amateur de football et de l'ambiance enflammée des gradins, se cache un acteur autodidacte caressant depuis l'enfance, comme son célèbre père, des rêves de projecteurs de télé et de cinéma.

A 27 ans, Merouane Guerouabi, "Bibich" dans la série "Bent ou waled" (devenu cette année "Bibiche ou Bibicha"), forme avec Souhila Mâallem, un couple télévisuel des plus populaires pour cette "pointe de fraîcheur, de modernité et d'humour populaire" qu'il apporte aux téléspectateurs.

C'est cet air d'algérois, nerfs à vif, mêlé à une énergie débordante et une grande passion pour le métier d'acteur qui lui valent un tel succès sur Internet où il totalise plus de 150 000 "vues" par épisode.

Acteur autodidacte, Merouane Guerouabi, a d'abord été footballeur, "le premier rêve de son chanteur de père, l'inoubliable El Hachemi, avant qu'une blessure n'y mette fin et ne l'oriente vers le théâtre et la comédie.

Après de nombreux castings infructueux, Merouane décide d'écrire un premier sketch qu'il ira filmer avec les moyens du bord sur un marché d'Alger de la capitale, avant de le diffuser sur Internet en 2013 et de prendre le pseudonyme
"MGDZ".

Ce nouvel outil maîtrisé, le domicile familiale se transforme alors en "plateau de tournage amateur". Depuis, Merouane a intégré un club de poadcasters à succès, à l'image de Anes Tina ou Chemssedine Amrani.

LIRE AUSSI: Ces Algériens qui font parler d'eux sur youtube


Comme ses amis poadcasters, Merouan est confronté à ce fameux "manque d'expérience" auquel se heurte tout acteur à ses débuts: "c'était impossible de trouver un réalisateur ou un producteur qui donne sa chance à une jeune comédien",
confie celui qui avait déjà quelques émissions télé et de radio à son actif avant sa rencontre, dit-il, avec Mohamed Aymen El Djouadi, un producteur tunisien.

Après avoir choisi la talentueuse Souhila Maâllem, le producteur de "Bent ou waled" qui a écarté toutes les "têtes connues" de la télévision pour incarner l'autre vedette de ce programme, a procédé à un casting sur Internet.

Et c'est en parcourant les poadcasts, que la "gueule" de Merouan et son personnage s'étaient imposés pour le rôle de "Bibich".

Depuis, Merouane Guerouabi s'essaie également à l'animation d'un Talk Show, en gardant l'aspect rétro de son personnage, qui souhaite secrètement vivre dans les années 1970, avant de développer le concept de la série pour
sa troisième saison, en intégrant d'autres acteurs pour sortir du huis clos.

C'est ainsi que le benjamin d'El Hachemi Guerouabi s'est construit un personnage alliant la classe et l'élégance de son père ainsi que les nuances de l'époque où celui-ci était au sommet de son art, aux aspirations d'un jeune comédien algérien vivant son époque et intégrant ses particularités.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les Youtubers algériens
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction