Huffpost Algeria mg

Mauvaise nouvelle pour les arachnophobes, on a découvert une nouvelle espèce de mygale

Publication: Mis à jour:
ESPECE TARENTULE
Dirk Weinmann
Imprimer

Arachnophobes, votre peur des araignées ne va pas s'arranger en lisant cet article. Une nouvelle espèce d'araignée, de mygale plus précisément, a été découverte par une équipe de scientifiques dans le nord de la Colombie. Comme ils l'expliquent sur Zookeys le 29 juin, la "Kankuamo marquezi" a la particularité de rentrer en contact avec ses ennemis, pour leur enfoncer ses poils urticants.

"Ces poils servent de défense", explique le biologiste Carlos Perafán au New York Times. "Mais ceux-là sont différents de ce qu'on trouve habituellement sur le corps des mygales. Ils ont une pointe qui permet de pénétrer la peau et de causer des irritations", explique-t-il. C'est donc au contact de ses ennemis qu'elle se libère de son arme, alors que d'autres espèces les projettent directement sur leurs cibles.

Au moins des centaines d'espèces pas encore découvertes

Mais les chercheurs n'ont pas seulement découvert une nouvelle espèce, ils ont mis la main sur un nouveau genre. Comme l'explique National Geographic, le mâle n'a pas vraiment de pénis à proprement parler mais plutôt des sortes d'ampoules au bout des pattes avant qui lui permet le transfert des semences vers la femelle.

Son nom de "Kankuamo marquezi" a été choisi en référence aux indigènes vivant dans la montagne de Santa Marta, ou l'animal a été trouvé. Mais selon Gustavo Hormiga, biologiste spécialisé dans les araignées à l'Université George Washington aux États-Unis, "il y a actuellement des centaines d'espèces de tarentules connues, mais il y en a au moins autant que nous n'avons encore jamais découvertes".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.