Huffpost Maroc mg

Attentat d'Istanbul: Deux des trois kamikazes identifiés

Publication: Mis à jour:
ATTENTAT ISTANBUL
Attentat d'Istanbul: Deux des trois kamikazes identifiés | AFP
Imprimer

TERRORISME - Deux des trois kamikazes de l'attentat ayant visé mardi 28 juin au soir l'aéroport Atatürk d'Istanbul ont été identifiés, rapporte l'agence de presse Anadolu citant des sources judiciaires.

Rakim Bulgarov et Vadim Osmanov ont été identifiés comme deux des kamikazes du triple attentat-suicide qui a fait 44 morts dont 19 étrangers et plus de 230 blessés, selon la même source sans préciser leur nationalité.

Osmanov a été identifié grâce à une copie de passeport qu'il avait fournie à un agent immobilier pour louer la maison dans le quartier de Fatih, sur le côté européen d'Istanbul. Un ordinateur endommagé a été retrouvé dans un conteneur de poubelles près de la maison et la police essaie de décoder les informations qu'il contient, a ajouté la même source.

Les auteurs de cette attaque, la plus meurtrière ayant secoué Istanbul, sont un russe originaire du Daghestan (nord du Caucase), un ouzbek et un kirghiz, selon la presse turque. Un total de 24 individus dont quinze ressortissants étrangers ont été interpellés depuis jeudi à Istanbul, lors de descentes de la police anti-terroriste contre des cellules présumées de "l'État islamique" (EI ou Daech).

Neuf autres ont été arrêtés jeudi à Izmir (ouest) et sont accusés notamment d'apporter des soutiens financier et logistique à Daech et de recruter des combattants pour le groupe extrémiste.

Un premier attentat à Sultanahmet, cœur historique et touristique de la mégapole, avait fait, en janvier dernier, onze morts parmi un groupe de touristes allemands et le deuxième, deux mois plus tard en mars, a été commis dans l'avenue Istiklal, artère commerçante donnant sur la place emblématique de Taksim sur le côté européen d'Istanbul, faisant quatre tués dont le kamikaze.

Le 7 juin, onze personnes ont été tuées dont sept policiers ont péri dans un attentat à la voiture piégée ayant visé un véhicule de police à Istanbul. Plusieurs autres attentats suicides attribués à la rébellion du parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et à l'EI ont été commis, depuis octobre dernier, dans la capitale Ankara et d'autres villes de Turquie. L'attentat du 28 juin n'a toujours pas été revendiqué.

LIRE AUSSI: