Huffpost Tunisie mg

Un portrait de Sadok Bey trône à la salle Benjamin Franklin au département d'État américain

Publication: Mis à jour:
SADOK BEY
Moez mahmoudi
Imprimer

Un portrait de Sadok Bey orne la salle Benjamin Franklin du Département d'État américain.

Cela pourrait paraitre surprenant mais pas tellement lorsque l'on connait les nombreux échanges entre la Tunisie et les États-Unis à cette époque.

sadok bey



Contacté par le HuffPost Tunisie, un diplomate tunisien affirme qu' "il s'agit d'un cadeau-souvenir offert en 1865 à l'occasion de la visite du représentant du Bey de Tunis venu présenter les condoléances suite à l'assassinat du Président Abraham Lincoln ainsi que les félicitations à l'occasion de la fin de la guerre civile".

La salle benjamin Franklin est situé se situe au 8eme étage du Département d'État américain et fait office de salle à manger. Il s'agit de la plus grande salle de réception. Conçue par John Blatteau, elle est utilisée pour les grandes occasions, comme les dîners d'État et les cérémonies de serments.

A noter que les relations Tuniso-américaines datent du 28 août 1797 quand la Tunisie avait été l'un des premiers pays à signer un Traité de paix et d'amitié avec les États-Unis d'Amérique qui n'avaient alors que vingt ans d'âge. Ledit Traité stipulait dans son Article 1er qu' "Il y aura une paix perpétuelle et constante entre les États-Unis d'Amérique et le Magnifique Pasha-Bey de Tunis et aussi une amitié permanente qui se renforcera de plus en plus".

Bey de Tunis de 1859 jusqu'à 1882, Sadok Bey est connu pour avoir promulgué la première véritable constitution du monde arabe mais aussi pour avoir créé la première imprimerie officielle en Tunisie ainsi que le premier journal en langue arabe du pays.

Ayant pour principale résidence de Palais de Q’sar Es Saïd, ce dernier sera réinvesti par la fondation Rambourg qui restaurera et diffusera de nombreuses oeuvres de la période du Bey qui y étaient entreposés dont notamment des cadeaux offerts par les États-Unis à Sadok Bey.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.