Huffpost Maroc mg

Au Maroc, tous les enseignants du public bénéficieront désormais d'une assurance médicale complète

Publication: Mis à jour:
AMC
Au Maroc, tous les enseignants du public bénéficieront désormais d'une assurance complète | PR Media
Imprimer

ASSURANCE - Bonne nouvelle pour les enseignants du public. Ce jeudi 30 juin, la Fondation Mohammed VI de promotion des oeuvres sociales de l’éducation-formation a souscrit un nouveau contrat d'assurance complémentaire d'un montant de 135 millions de dirhams au profit de "la famille de l'enseignement".

Dans le détail, cette assurance médicale complémentaire (AMC) améliorée qui complète celle lancée en 2004 "couvre dorénavant, au Maroc ou à l’étranger, toutes les hospitalisations médicales ou chirurgicales quelle que soit la nature de la maladie", alors qu'elle était "limitée auparavant aux soins liés à des maladies graves ou chroniques, dites lourdes et/ou coûteuses et quelques cas particuliers", indique la fondation dans un communiqué.

Jusqu'à un million de dirhams par personne

Les adhérents bénéficieront aussi de "l’amélioration du taux de remboursement de 90% à 100% sur la base du reste à charge après déduction de la franchise assurée par l’Assurance maladie obligatoire, d’un remboursement complémentaire à hauteur de 150% du tarif national de référence et de la revalorisation des plafonds de remboursement de certains cas particuliers dont notamment le total des remboursements assurés dans la cadre de l’AMC+ peut s’élever à un million de dirhams par personne et par an", ajoute la fondation.

Qui bénéficiera de cette assurance? "Tout le personnel du secteur public de l’enseignement, actif ou retraité sans limite d’âge, les conjoints sans limite d’âge, les enfants à charge jusqu’à l’âge de 21 ans (ou 26 ans s’ils poursuivent leurs études), les enfants en situation de handicap sans limite d’âge ainsi que les ayants-droits d’un adhérent décédé", précise la fondation.

Des enquêtes de satisfaction pour mieux cibler

Selon Jamal Zitouni, directeur des prestations de la Fondation Mohammed VI, interrogé par le HuffPost Maroc, la fondation a par exemple doublé le remboursement de la garantie pour le scanner (1.000 dirhams au lieu de 500 dirhams). Concernant les prothèses auditives, les adhérents auront la possibilité de changer de matériel au bout de deux ans. "Il s'agit de soulager l'adhérant pour qu'il investisse ses dépenses dans autre chose", explique M. Zitouni, qui précise que depuis le lancement de l'assurance en 2004, des enquêtes de satisfaction ont été menées par la fondation afin d'opérer ces amélioration.

428 agents gestionnaires seront également mis à la disposition des adhérents dans toutes les régions du royaume, contre environ 360 précédemment, afin de faciliter les démarches de dépôt de dossier et d'accès aux soins.

L’AMC+ est gérée pour le compte de la Fondation par la compagnie d’assurance Saham, qui a été désignée pour cette mission à l’issue d’un appel d’offres public. Le nouveau contrat de l'AMC+, qui entrera en vigueur dès le 1er juillet, a été signé ce matin par Youssef El Bakkali, coordonnateur des services administratifs de la Fondation et Mehdi Tazi, PDG de Saham Assurance.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
SOS hôpitaux marocains en détresse
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web