Huffpost Tunisie mg

Les portraits de Chokri Belaïd et de Saliha dans un café de Beyrouth

Publication: Mis à jour:
CAF MEZYAN
Ramla Ayari
Imprimer

A l'entrée du café "Mezyan" de la rue El Hamra, l'une des plus célèbres rues de Beyrouth au Liban, se dressent les portraits de deux tunisiens: Chokri Belaïd, avocat, militant et homme politique assassiné le 6 février 2013, et la chanteuse Saliha.

café mezyan

beyrouth


Contacté par le HuffPost Tunisie, le gérant du café explique: "le propriétaire n'est pas Tunisien, mais nous avons une forte connexion avec les pays du Maghreb. Notre premier chef était Marocain et jusqu'à ce jour nous servons de nombreux plats tunisiens et marocains" a-t-il indiqué avant d'ajouter "Nous avons un penchant pour la politique progressiste" en référence à la présence du portrait de Chokri Belaïd.

Quant aux origines de leur présence,surplombant la salle, il affirme: "la présence de ces portraits à été suggérée par Halim Youssfi, le chanteur de Gultrah Sound System quand ce groupe est venu donner un concert ici. Ces portraits étaient supposés rester seulement le temps du concert, mais on a décidé de les laisser".

Une décision qui crée la surprise des touristes tunisiens de passage.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.