Huffpost Maroc mg

La SNTL affiche des performances dans le vert et un chiffre d'affaires en hausse de 16%

Publication: Mis à jour:
SNTL
SNTL
Imprimer

La Société Nationale des Transports et de la Logistique (SNTL) se porte bien. L’opérateur historique en matière d'affrètement de transport routier de marchandises au Maroc affiche en effet des résultats financiers dans le vert.

Le groupe a généré un résultat net consolidé de 38 millions de dirhams en 2015, contre -15,23 millions de dirhams en 2014, soit une progression de 350%, indique un communiqué diffusé après la tenue de l’assemblée générale du groupe, mardi 28 juin 2016 à Rabat, présidée par Aziz Rabbah, ministre de l'Equipement, du transport et de la logistique.

Cette croissance significative a été portée par le positionnement sectoriel de la SNTL sur "des métiers mondiaux, le transport international vers l’Europe, la multiplication des opérations de transport vers l’Afrique et la diversification de l’offre logistique".

Pour ce qui est du chiffre d’affaires consolidé, il s’élève à 891,88 millions de dirhams en 2015, contre 769,20 millions en 2014, soit une progression de 15,95%.

Les activités "historiques" du groupe, notamment le transport, ont connu une hausse "se traduisant par un ratio de résultat net en accroissement de 6,11% en 2015, par rapport à 2014", souligne la société. Ces activités réalisent une "excellente performance en phase avec les standards internationaux du secteur", ajoute-t-on.

La trésorerie de la SNTL affiche aussi une importante progression. En 2015, elle a atteint 461,48 millions de dirhams, contre 381,74 millions en 2014, soit une évolution de 20%. Cette amélioration "confirme la capacité du Groupe SNTL à bien gérer ses finances ainsi que l’efficacité de sa politique de facturation et de recouvrement", estime le groupe dirigé depuis le début de l'année par Mohamed Ben Ouda.

Cet ancien cadre de KLB Group et de la SNCF a rejoint la SNTL en 2010 en tant que directeur développement, transport et logistique, avant d’être nommé Directeur général.

LIRE AUSSI: