Huffpost Tunisie mg

Faculté des sciences juridiques, politiques et sociales de Tunis: Les enseignants dénoncent "l'instrumentalisation" de l'action syndicale par des étudiants

Publication: Mis à jour:
SCIENCES JURIDIQUES TUNISIE
Facebook/FSJPST
Imprimer

Les membres du conseil scientifique de la faculté des sciences juridiques, politiques et sociales Tunis II ont unanimement dénoncé "l'instrumentalisation de l'action syndicale et de l'organisation de l'Union générale des étudiants de Tunisie (UGET) à des fins privées par certains étudiants irresponsables".

La réaction du Conseil intervient sur fond de poursuite de la campagne diffamatoire orchestrée par certains étudiants contre leurs enseignants et vise à démentir les contrevérités publiées par l'UGET, peut-on lire dans un communiqué du Conseil publié mardi.

Relatant sa version des faits, le Conseil indique que "la crise qui s'est enclenchée à la faculté des sciences juridiques de Tunis remonte au mois de mars lorsque les étudiants avaient boycotté les examens initialement prévus à cette date, rappelant que ce calendrier a été élaboré après concertation des représentants des étudiants."

Le conseil déplore à ce titre les pratiques de certains étudiants qui ont changé les serrures des portes de la faculté et empêché leurs collègues d'y accéder, qualifiant ces agissements de "dangereux précédent et de violence exercée contre les étudiants et leurs professeurs."

Cette situation, poursuit la même source, a contraint le doyen de la faculté à faire appel à la force publique pour disperser les étudiants rassemblés devant son bureau, cite le communiqué, appelant les étudiants de l'UGET à faire preuve d'intégrité et de sérieux et à placer leur organisation au-dessus des intérêts privés.

En contrepartie, l'étudiant Wael nawwar, secrétaire général de l’UGET a plaidé en faveur de "l'annulation des décisions du conseil de discipline prononçant l'exclusion de trois étudiants pour agression verbale et physique", appelant en contrepartie à un dialogue ouvert et franc entre les enseignants et les étudiants.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.