Huffpost Tunisie mg

EN DIRECT. Ce que l'on sait après l'attentat à l'aéroport Atatürk d'Istanbul en Turquie

Publication: Mis à jour:
Imprimer

TERRORISME - Au lendemain de l'attaque qui a fait au moins 36 morts et 147 blessées à l'aéroport Atatürk d'Istanbul, c'est le chaos qui règne en Turquie. Pour l'heure, les bilans ne sont encore que provisoires et l'attaque n'a toujours pas été revendiquée, bien que tous les regards se tournent vers l'Etat islamique.

Selon les autorités, des explosions ont d'abord eu lieu à l'entrée du terminal des vols internationaux vers 22 heures. Trois assaillants ont mitraillé des passagers ainsi que des policiers en faction, une fusillade a éclaté puis les kamikazes se sont fait sauter, un scénario rappelant les attentats jihadistes ayant ensanglanté Paris en novembre dernier (130 morts).

Suivez ci dessous l'évolution de la situation en direct en :

L'attentat qui a touché l'aéroport international d'Istanbul porte "la marque" du groupe État islamique, a estimé mercredi à Washington le directeur de la CIA John Brennan.

"L'attaque méprisable à l'aéroport international d'Istanbul qui a tué des dizaines de personnes et en a blessé bien plus porte sans aucune doute la marque de la dépravation de l'EI", a déclaré John Brennan lors d'une conférence dans un cercle de réflexion de Washington.

Partager: tumblr

Le président américain Barack Obama a laissé entendre à son tour mercredi que le triple attentat d'Istanbul, qui n'a pas été revendiqué, pourrait être imputable au groupe État islamique (EI).

Le Premier ministre turc Binali Yildirim avait lui aussi mardi montré du doigt l'organisation jihadiste affirmant que "les indices point(ai)ent Daech", acronyme arabe de l'EI.

"Cela montre combien ces organisations brutales ont bien peu à proposer hormis tuer des innocents", a déclaré le président Obama à l'issue d'une rencontre au Canada avec le président mexicain Enrique Peña Nieto.

"Nous ne relâcherons pas nos efforts tant que nous n'aurons pas démantelé ces réseaux de haine qui ont un impact sur tout le monde civilisé", a-t-il ajouté, répétant que les États-Unis, à la tête d'une coalition militaire de pays qui combattent l'EI en Irak et en Syrie depuis août 2014, se tenaient "aux côtés du peuple turc".

Partager: tumblr

Le président américain Barack Obama a offert mercredi lors d'un appel téléphonique à son homologue turc Recep Tayyip Erdogan l'aide des États-Unis à la Turquie après le triple attentat suicide de mardi soir.

Barack Obama va "proposer toute aide dont les Turcs peuvent avoir besoin pendant qu'ils mènent l'enquête", a déclaré le porte-parole de l'exécutif américain, Josh Earnest.

"Toute information qu'on obtiendrait et qui pourrait être utile à l'enquête turque sera évidemment partagée" avec eux, a insisté le porte-parole américain, assurant ne pas disposer d'éléments sur les auteurs du triple attentat suicide. L'attaque semble porter la marque du groupe État islamique (EI), a affirmé mardi le Premier ministre turc Binali Yildirim.

"Nous continuons d'être préoccupés par la capacité de l'EI à mener ce genre d'attaques terroristes, pas seulement en Irak et en Syrie, mais dans d'autres lieux", a souligné M. Earnest alors que l'attentat n'a pas été revendiqué.

Partager: tumblr

Dès les premières heures de la journée mercredi, le trafic aérien a repris à l'aéroport international Atatürk d'Istanbul, après les attaques qui l'ont touché mardi soir.

Une partie des dégâts causés par les explosions a pu être réparée très rapidement, et l'enregistrement des passagers n'était quasiment pas perturbé mercredi, comme vous pouvez le voir dans ces images diffusées par l'agence de presse turque Anadolu.

Partager: tumblr

Une minute de silence a été observée mercredi à l'Assemblée nationale, en hommage aux victimes des attaques terroristes d'Istanbul.

"Nos pensées vont aux victimes, celles qui ont perdu la vie, celles qui luttent contre la mort", a affirmé le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone, avant la minute de silence. "Plus que jamais, nous sommes résolus à combattre cette folie meurtrière", a-t-il ajouté.

Partager: tumblr

Le président français François Hollande a annoncé qu'il "y aurait deux blessés légers français" parmi les victimes de l'attentat perpétré mardi soir à Istanbul, lors d'une conférence de presse clôturant un sommet européen à Bruxelles.

"Nous avons confirmation qu'il y aurait deux blessés légers français", a affirmé François Hollande, tout en précisant ne pas être encore en possession d'un bilan

Partager: tumblr

La Turquie décrète mercredi jour de deuil national après l'attentat à l'aéroport d'Istanbul.

Partager: tumblr

Nicolas Sarkozy, président du parti Les Républicains, a affirmé mercredi que le triple attentat-suicide commis à l'aéroport international Atatürk d'Istanbul faisait "honte à l'idée que nous nous faisons de la civilisation".

La Turquie, qui est un "grand pays", est "endeuillée par ces abominables attentats qui font honte à l'idée que nous nous faisons tous de la civilisation", a estimé l'ancien chef de l'Etat en marge d'une convention de son parti consacrée aux institutions.

"La terreur" et "la violence" que ces "barbares" sèment "nient tout ce en quoi nous croyons: l'humanité, la civilisation, l'humanisme", a-t-il insisté.

Partager: tumblr

Le bilan du triple attentat-suicide s'est alourdi à 41 morts et 239 blessés, a annoncé le gouvernorat de la première mégapole de Turquie.

130 blessés sont toujours traités dans des hôpitaux de la ville, a indiqué un communiqué officiel, précisant que parmi les morts se trouvent 13 ressortissants étrangers. Un précédent bilan officiel avait fait état de 36 morts.

Partager: tumblr
Aujourd'hui 12h17 CEST
Drapeaux en berne à Lyon
Partager: tumblr

Le triple attentat-suicide a tué 23 Turcs et 13 ressortissants étrangers, a annoncé un responsable turc. Ce responsable, qui s'exprimait sous couvert de l'anonymat, n'a pas précisé la nationalité des personnes tuées.

Partager: tumblr

Le président russe Vladimir Poutine a appelé son homologue turc Recep Tayyip Erdogan, leur premier contact direct depuis le début en novembre de la grave crise diplomatique entre les deux pays, a annoncé le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

"Ils discutent en ce moment même", a déclaré Dmitri Peskov aux journalistes à 9h30, précisant que le contenu de cette conversation serait rendu public plus tard. Un responsable turc a indiqué par la suite à des journalistes que la conversation était finie et qu'elle avait été "très productive et très positive".

Partager: tumblr

Un Iranien et un Ukrainien sont les premiers morts étrangers confirmés du triple attentat-suicide, a annoncé un responsable turc.

Partager: tumblr

Manuel Valls a indiqué ne pas avoir "à ce stade" d'informations sur d'éventuelles victimes françaises dans le triple attentat-suicide.

En déplacement à Lens, dans le Pas-de-Calais, le Premier ministre a exprimé la "solidarité" et le "soutien" de la France "à l'égard des autorités turques, du peuple turc" et sa "compassion vis-à-vis de toutes les victimes".

"Le terrorisme nous mène une guerre (...). C'est un combat de longue haleine qui se mène sur la planète et qui nécessite comme le souhaite la France une mobilisation de tous les instants", a-t-il déclaré.

"La lutte contre le terrorisme est une de nos priorités, sinon la priorité", a-t-il affirmé. "Tous les jours, tous les jours, des individus sont interpellés, des filières sont démantelées, il y a une mobilisation exceptionnelle de nos forces de sécurité et de nos services de renseignement.

"C'est la coopération internationale, la coopération européenne qui doivent aussi permettre de faire face à cette menace terroriste" a-t-il ajouté.

Partager: tumblr

Au lendemain de l'attaque de l'aéroport Ataturk, c'est l'horreur qui s'affiche en une de la presse turque.

attentats turquie

attentat turquie istanbul

Partager: tumblr

Le premier ministre turc, Binali Yildirim, a indiqué que plusieurs indices laissent à penser que c'est l'Etat islamique qui est derrière cet attentat.

Binali Yildirim a expliqué que les trois kamikazes dont il n'a pas précisé l'identité ni la nationalité avaient ouvert le feu contre des passagers avec des fusils-mitrailleurs avant de se faire sauter.

Il a aussi précisé que les assaillants étaient arrivés à bord d'un taxi à l'aéroport et a rejeté toute défaillance en matière de sécurité dans cet aéroport, l'un des plus fréquentés d'Europe, situé sur la rive européenne de la première mégapole de Turquie.

Partager: tumblr

Les premiers témoignages commencent à arriver. À Reuters, un septuagénaire sud-africain raconte avoir été à proximité de l'un des terroristes :

"Il tirait sur n’importe quelle personne qui se trouvait sur son chemin. Il était entièrement habillé de noir. Son visage n’était pas masqué. J’étais à 50 mètres de lui. Nous nous sommes réfugiés derrière un comptoir mais j’étais debout et je l’ai regardé. Deux explosions ont retenti à peu d’intervalle. A ce moment-là, il avait arrêté de tirer. Il s’est retourné et a commencé à avancer vers nous. Il tenait son arme à l’intérieur de sa veste. Il a regardé nerveusement autour de lui pour voir si quelqu’un allait l’arrêter et puis il a descendu l’escalator (…) On a entendu de nouveaux coups de feu puis une autre explosion, et après c’était fini".

Un autre témoin, cette fois cités par nos confrères du HuffPost Arabie, explique que "tout s'est déroulé très vite".

"J'attendais un ami qui rentrait de Dubaï au niveau du hall des arrivées, puis nous avons entendu une forte explosion et les agents de sécurité ont demandé aux gens de se jeter au sol. Le hall était bondé de gens, il y avait des enfants aussi. Nous nous sommes tous baissés, puis j'ai réussi à courir pour sortir de là".

Partager: tumblr

Le mode opératoire ainsi que la cible choisie rappelle les attentats du 22 mars en Belgique. D'ailleurs, l'aéroport belge a exprimé toute sa solidarité avec Istanbul.

"Nos pensées sont avec les victimes des attentats d'Istanbul. Nous leurs envoyons de la force et du courage, à eux, à leurs parents et à tout le personnel de l’aéroport."

Partager: tumblr

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a lancé un appel à une "lutte commune" sur le plan international. "J'espère vivement que l'attaque visant l'aéroport Ataturk sera un tournant, une charnière, pour la lutte commune à mener, avec en tête les pays Occidentaux, sur toute la planète contre les organisations terroristes", a estimé le chef de l'Etat turc.

Partager: tumblr

Le président français François Hollande a "condamné fermement" un "acte abominable" à l'issue du premier jour du sommet européen à Bruxelles. "Je veux condamner fermement cette attaque", a déclaré le chef de l'Etat français, qui redoute que "ces actes terroristes qui viennent après d'autres n'aient comme conséquence que de rendre la situation encore plus difficile en Turquie".

Un peu plus tard dans la soirée, le premier ministre Manuel Valls et le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault ont également réagi, exprimant toute leur stupeur et leur consternation.

Le Consulat général de France à Istanbul a ouvert une cellule de crise.

Partager: tumblr
Aujourd'hui 07h21 CEST
Importants dégâts

"C'était très fort, tout le monde a paniqué et s'est mis à courir dans toutes les directions", a dit l'un d'eux sur CNN-Türk.

L'un des terroristes aurait été abattu par un agent de sécurité, alors qu'il tirait sur la foule. Juste avant avant de mourir l'homme aurait eu le temps d'actionner sa ceinture d'explosif. C'est ce que l'on peut voir dans une vidéo - pas encore formellement authentifiée - visible sur les réseaux sociaux.

Des photos diffusées sur les réseaux sociaux montraient d'important dégâts matériels à l'intérieur du terminal et des passagers gisant au sol.

Partager: tumblr
Aujourd'hui 07h20 CEST
Deux explosions autour de 22h00

Un grand mouvement de panique a secoué le terminal des vols étrangers lorsque deux violentes explosions suivies de coups de feu ont été entendues aux alentours de 22H00 locales.

Partager: tumblr
Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.