Huffpost Algeria mg

Eventuelle augmentation de la pension des personnes aux besoins spécifiques

Publication: Mis à jour:
WHEELCHAIR1230101_1280
Pixabay
Imprimer

La ministre de la Solidarité nationale, de la famille et de la condition de la femme, Mounia Meslem a évoqué une éventuelle augmentation de la pension destinée aux personnes ayant des besoins spécifiques après l'amélioration de la situation financière du pays.

Mme Meslem a révélé dans une déclaration à la presse avoir adressé, depuis sa nomination à la tête du secteur en 2014, une demande au ministère des Finances de revoir à la hausse la pension réservée aux personnes aux besoins spécifiques.

Néanmoins, la crise économique que connaît le pays a fait retarder la démarche, a-t-elle expliqué. "Le Gouvernement accorde un intérêt particulier au soutien des catégories vulnérables en dépit de la crise économique", a expliqué Mme. Meslem.

En plus de l'assistance financière, les personnes aux besoins spécifiques bénéficient de plusieurs autres avantages tels la gratuité des transports et l'accès aux chaises roulantes, a-t-elle dit.

Mme Meslem a appelé, à cette occasion, les opérateurs économiques et les chefs d'entreprise à œuvrer à l'insertion de cette catégorie de personnes dans le marché du travail.

Par ailleurs, elle a affirmé qu'il n'y avait pas de statistiques précises sur le nombre de nécessiteux en Algérie en raison de l'absence d'une définition claire de la personne démunie. Un aspect qui fait l'objet d'une réflexion de la part d'un groupe d'experts et de spécialistes.

Evoquant l'action de solidarité durant le mois de Ramadhan, Mme Meslem l'a qualifiée de "succès" rappelant que près de 3 millions de colis alimentaires ont été distribués, soit environ la moitié du quota distribué l'année dernière.

Lors de cette visite, la ministre a procédé à la mise en service de l'annexe de Dar-Errahma de la commune de Naciria en plus de l'inauguration du centre de pédopsychiatrie pour handicapés mentaux à Thénia où elle a insisté sur la nécessité de réserver une classe spéciale pour les enfants autistes.

La ministre a, par ailleurs, eu des entretiens avec nombre de présidents d'association et hommes d'affaires qui ont exprimé leur disponibilité à aider les personnes aux besoins spécifiques à accéder au marché du travail avant de visiter un restaurant de l'Iftar dans la commune de Boumerdes et distribuer des fauteuils roulants.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.