Huffpost Maroc mg

Ce que prévoit la troisième édition du Morocco Solar Festival

Publication: Mis à jour:
CINEMASOLAIREE1466694981157
A Ouarzazate, un cinéma alimenté à 100% par l'énergie solaire | Morocco Solar Festival
Imprimer

SOLAIRE - Faire rimer écologie et culture, c'est le mantra du Morocco Solar Festival, qui vient d'annoncer sa troisième édition à Ouarzazate, qui se tiendra du 14 au 16 octobre. Cette année, le festival maintient sa volonté d'organiser un événement éco-responsable et arrive à une certaine maturité.

"C'est la première édition où nous parvenons à un équilibre financier. En plus, nous avons signé des contrats de trois ans avec nos partenaires, ce qui nous permet d'envisager l'avenir avec plus de sérénité et devrait nous assurer davantage de visibilité", confie au HuffPost Maroc Mehdi Mdaghri Alaoui, co-organisateur du festival.

Un festival ancré dans la ville

En 2015 déjà, quelque 6.500 festivaliers de Ouarzazate et d'ailleurs ont assisté aux différentes manifestations organisées dans le cadre du Solar. L'édition 2016 souhaite s'adresser davantage aux habitants de la ville et adapte sa programmation à la culture locale. "Nous avons misé sur de la musique traditionnelle et des groupes de folklore local", nous explique l'organisateur du festival. Aussi, l'évènement s'intègre mieux à la ville et prend place dans différentes places de Ouarzazate, ce qui devrait attiser davantage la curiosité des habitants. Des activités auront donc lieu au palais des congrès, au centre Al Anouar, au jardin du 9 juillet, à la place Al Mouahidine, à la casbah de Taourirt et dans l'ensemble des rues de Ouarzazate.

Cette édition mettra l'Inde à l'honneur. "Nous avons choisi ce pays parce qu'il a de grandes ambitions énergétiques. L'Inde, qui est un pays énorme, a pour objectif d'être à 40% d'énergies renouvelables d'ici 2030, ce qui est très ambitieux", estime notre interlocuteur. Des longs métrages bollywoodiens, ateliers de cuisine et spectacles de danse indienne prendront donc place dans plusieurs endroits de la ville.

Un cinéma solaire

Il est à noter que le cinéma en plein air installé pour l'occasion sera alimenté à 100% par l'énergie solaire. Un appel à projet a d'ailleurs été rendu public afin de choisir l'entreprise capable d'assurer la mise en place de ce "cinéma solaire" pour diffuser des films et autres documentaires au public lors du festival. L'installation nécessitera la "conception d’un système autonome d’alimentation en énergie à partir de panneaux photovoltaïques, pouvant recharger ses batteries en journée pour assurer une diffusion de film le soir".

La troisième édition du Solar a pour thème "les quatre éléments". "Ils sont à la base de notre environnement, l'essence même de la vie, qu'elle soit végétale, animale ou humaine et avec pour chacun, un rôle bien précis", explique le site officiel de l'événement. La terre, l'eau, l'air et le feu seront exposés lors de plusieurs conférences et tables rondes en marge du festival. "Nous aborderons notamment les thématiques de l'énergie éolienne, la désertification et le stress hydrique", détaille Mehdi Alaoui Mdaghri.

LIRE AUSSI: