Huffpost Maroc mg

Un fonds américain de 100 millions de dollars pour l'éducation des jeunes filles au Maroc

Publication: Mis à jour:
SCHOOL MOROCCO
Children await the arrivals of Jordan's Queen Rania and Morocco's Princess Lalla Salma at the Fkih Tahiri Primary School in Fes June 1, 2007. Queen Rania is in Morocco to attend the opening of the 13th Annual Fez Festival of World Sacred Music. REUTERS/Rafael Marchante (MOROCCO) | Rafael Marchante / Reuters
Imprimer

ÉDUCATION - La Millennium Challenge Corporation (MCC) a annoncé, mardi à Marrakech, un investissement de près de 100 millions de dollars en soutien à l'éducation des jeunes filles et au lancement d'un nouveau modèle d'enseignement secondaire, en partenariat avec le gouvernement marocain. Cette annonce a été faite à l'occasion de la visite au Maroc de la Première dame des Etats-Unis Michelle Obama dans le cadre de l'initiative "Let Girls Learn" ("Laissons les filles apprendre").

L'investissement de la MCC s'inscrit dans le cadre du deuxième compact signé avec le gouvernement marocain pour un montant global de 450 millions de dollars. L'investissement de 100 millions de dollars dédié au nouveau modèle de l'enseignement secondaire devra bénéficier à quelque 100.000 élèves, dont 50.000 jeunes filles à travers des activités et programmes répondant spécifiquement aux besoins d'apprentissage de ces adolescentes.

Pour Kyeh Kim, première vice-présidente de la MCC, ce nouveau modèle vise à "promouvoir la croissance économique et réduire la pauvreté, et ce en apportant aux jeunes filles et aux jeunes hommes ciblés les compétences et le savoir-faire nécessaires pour accéder au marché du travail". "Il s'agit aussi de travailler de concert avec le ministère de l'éducation nationale sur les moyens à même de permettre aux jeunes filles de rester sur les bancs de l'école", a-t-elle expliqué à la MAP.

Michelle Obama a participé, mardi à Marrakech, à un échange sous forme de table ronde avec des adolescentes marocaines au cours duquel elle a promis de venir à bout de l'exclusion des jeunes filles de l’éducation à travers le monde. "Nous allons émerger ensemble en tant que groupe de femmes pour venir à bout de cette exclusion" dont sont victimes quelque 62 millions de filles à travers le monde, a-t-elle affirmé lors de cette rencontre.

L’initiative "Let Girls Learn", lancée en 2015 et portée par la "first lady" des Etats-Unis, capitalise et fédère les efforts et programmes de plusieurs départements, agences et organismes gouvernementaux américains, notamment l’USAID, la MCC, le Corps de la Paix (Peace Corps) et le Département d’Etat, pour assurer la scolarité des jeunes filles dans le monde.

LIRE AUSSI: Pourquoi les filles ont-elles la cote sur les bancs des écoles au Maroc?