Huffpost Maroc mg

Alexander Rhalimi, le Marocain qui brigue un poste de shérif à Boston

Publication: Mis à jour:
ALEXANDER RHALIMI SHERIFF
Facebook
Imprimer

ÉTATS-UNIS - Ce n'est peut-être pas un chérif avec un "c", mais il brigue en tout cas un poste de shérif avec un "s" dans l'Etat du Massachusetts aux Etats-Unis. Alexander Rhalimi, un Marocain devenu citoyen américain il y a un peu plus de vingt ans, est le premier candidat d'origine marocaine à courir sous les couleurs démocrates pour devenir shérif du comté de Suffolk sur la côte est, qui regroupe les villes de Boston, Revere, Winthrop et Chelsea.

Repéré par le site Bled.ma, l'homme d'affaires de 42 ans, qui a grandi au Maroc et s'est installé à Boston en 1994, est à la tête de l'entreprise de transport et de services de protection Casablanca Coach Worldwide depuis dix-sept ans, et partenaire dans une société qui travaille dans les énergies renouvelables.

Membre du conseil de la Chambre de Commerce de Boston, titulaire d'un master en justice pénale de l'Université de Boston, il fait également partie de la National Sheriff's Association, de l'American Correctional Association et de l'American Jail Association.

Après avoir annoncé sa candidature officielle début juin, Alexander Rhalimi (de son vrai nom Mohamed Rhalimi) a expliqué vouloir améliorer la communication avec les nombreuses communautés de langue étrangère qui vivent dans le comté, notamment les "nouveaux résidents arabes, asiatiques, hispaniques, ou ceux d'Haïti et du Cap-Vert qui arrivent à Boston et ne connaissent pas le système", a-t-il expliqué dans les colonnes du Beacon Hill Times.

"Ceux qui sont incarcérés dans la prison du comté de Suffolk ont ​​besoin de services de traduction, et leur communauté a besoin d'un shérif qui puisse discuter de questions liées au crime avec eux dans leur propre langue", a-t-il ajouté, précisant qu'il parle plusieurs langues. Il devra affronter, le 8 septembre prochain, l'actuel shérif du comté de Suffolk, Steve Tompkins.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Ces Marocains qui cartonnent aux Etats-Unis
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction