Huffpost Algeria mg

Samia Khedim : ""RDV Toubib" aura son application mobile dès la rentrée"

Publication: Mis à jour:
RDV TOUBIB
DR
Imprimer

Six mois après le lancement du site "RDV Toubib", le site qui permet en quelques clics aux patients de trouver et de prendre rendez-vous avec un praticien de santé, nous avons rencontré sa fondatrice, Samia Khedim, pour faire un bilan d’étape.

Elle continue avec sa jeune équipe, de six ingénieurs en informatique et commerciaux, le long et délicat travail de "formation" des médecins et sensibilisation des patients. Car, si la startup IDEEOH, créée avec l’aide de l’Ansej, et installée à Alger, compte un réseau d’une soixantaine de praticiens (médecins, dentistes, kinésithérapeutes, psychologues, etc.) et une moyenne de 1000 rendez-vous mensuels pris sur le site, "la phase d’adoption n’a pas encore été franchie", confie Samia Khedim.


Six mois après le début de « RDV Toubib », quel bilan dressez-vous ?

On peut dire que le bilan est positif par rapport au lancement. Après utilisation, les praticiens et patients adhèrent toujours au concept dans lequel ils trouvent une valeur ajoutée. C’est ce que révèlent les premières réponses aux enquêtes de satisfaction lancées depuis le début du mois de ramadhan. Les retours par rapport au service sont satisfaisants.

Médecins comme patients trouvent que le service de "RDV Toubib" simplifie la vie. A présent, nous sommes à un carrefour pour passer à la vitesse supérieure. Il nous faut franchir cette phase d’adoption et que la prise de rendez-vous avec son médecin, dentiste, spécialiste, qui n’est pas encore naturelle, devienne un réflexe. Pour cela nous devons dédoubler d’efforts pour convaincre patients et praticiens.

Justement, comment vous y prenez-vous pour convaincre médecins et patients d’utiliser vos services ?

Du côté des utilisateurs, nous travaillons surtout sur la communication et la simplification du processus. Nous sommes réactifs aux internautes qui nous interpellent, que ce soit par mail ou à travers nos réseaux sociaux, notamment notre page Facebook.

Nous répondons à toutes les questions le plus rapidement possible. Pour étendre notre base d’utilisateurs, nous envisageons d’élargir prochainement la communication au-delà d’Internet, à travers les moyens classiques d’affiches et de campagnes de publicité dans la rue.

En outre, avec les retours des enquêtes de satisfaction, nous allons aussi étudier comment simplifier encore davantage l’utilisation du site pour le rendre le plus accessible possible. D’ailleurs, dans cette optique d’accessibilité, nous avons commencé à travailler sur une version en arabe du site.

Du côté des praticiens, nous misons sur la fidélisation. Nous nous distinguons pour cela des sites-annuaires qui fleurissent sur la toile. Nous préférons privilégier un service fiable avec une vérification des praticiens, et une formation de ceux qui souscrivent à un abonnement et adhèrent au projet.

C’est un travail de longue haleine mais c’est le pari que l’on prend de se positionner comme un service fiable et non exhaustif. Nous travaillons aussi en étroite collaboration avec les médecins pour qu’ils puissent eux-mêmes ou leurs assistantes sensibiliser les patients à la prise de rendez-vous en leur expliquant comment procéder.

Quel est le profil de vos utilisateurs ?

Nous avons deux types de patients : ceux qui prennent des rendez-vous fictifs à travers l’explication test et ils sont nombreux, ce qui prouve qu’il y a énormément de curieux, et les utilisateurs réguliers. Ces derniers sont plutôt des jeunes actifs, âgés entre 30 et 45 ans, qui occupent des fonctions de cadres, cadres supérieurs et sont majoritairement de sexe féminin.

Ils correspondent au segment "naturel" de "RDV Toubib" qui utilise nos services pour des questions d’organisation et d’optimisation de leur temps. De même, les médecins du réseau sont relativement jeunes et trouvent naturel d’aller sur Internet pour s’informatiser. Notre défi, dorénavant, est de toucher d’autres segments de la population.

Quels sont vos projets de développement ?

Nous souhaitons étendre nos services aux autres grandes villes du pays, en dehors du Grand Alger (Tipaza, Blida), à l’est (Tizi Ouzou, Bejaïa, Annaba) et à l’ouest à (Sidi Bel Abbès, Oran, Tlemcen) où nous comptons déjà nos premiers médecins membres. En termes de technologies, nous travaillons à une application mobile que l’on aimerait lancer à la rentrée.

Cette application que nous allons développer en interne devrait permettre une utilisation plus rapide et personnel du service et donc automatiser la prise de rendez-vous. Elle sera dotée de la géolocalisation, de la possibilité d’être notifié, et d’un accès à l’historique des rendez-vous.

Le but étant de la rendre personnalisable et configurable en fonction des attentes de chaque utilisateur. Et puis le "summum", une fois que nous aurons fait la preuve de la fonctionnalité du concept, c’est que les établissements hospitaliers publics adoptent "RDV Toubib".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.