Huffpost Algeria mg

Privée de tennis, Maria Sharapova va à Harvard

Publication: Mis à jour:
SHARAPOVA HARVARD
Mar 7, 2016; Los Angeles, CA, USA; Maria Sharapova speaks to the media announcing a failed drug test after the Australian Open during a press conference today at The LA Hotel Downtown. Mandatory Credit: Jayne Kamin-Oncea-USA TODAY Sports | Reuters
Imprimer

Il faut bien qu'elle s'occupe. Privée de tennis pendant deux ans après un contrôle antidopage positif, Maria Sharapova a publié une photo sur son compte Twitter où on la voit devant un panneau de l'université de Harvard, l'une des plus prestigieuses institution des Etats-Unis, dans le Massachusetts.

Visiblement, la sportive russe s'est inscrite à un programme de la Business School - dont elle n'a pas précisé la teneur - et est pressée qu'il débute.

"Je ne sais pas comment cela est arrivé, mais hey Harvard! Hâte de commencer le programme!"

Maria Sharapova, ancienne #2 mondiale, a été suspendue pour deux ans par la Fédération internationale de tennis (ITF) pour avoir pris du meldonium, un médicament inscrit depuis janvier sur la liste des produits prohibés. Elle a fait appel devant le Tribunal arbitral du sport.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.