Huffpost Algeria mg

Affrontements entre forces de l'ordre et vendeurs informels à Annaba, des blessés et des magasins saccagés

Publication: Mis à jour:
COLLAGE
Facebook
Imprimer

De violents affrontements ont éclaté samedi soir, juste après le f'tour, dans la ville de Annaba. Selon plusieurs médias, des magasins ont été saccagés et plusieurs personnes ont été blessées.

Les émeutes ont éclaté à rue Ibn Khaldoun (ex-Gambetta), au centre-ville, suite à l'intervention des forces de police pour déloger des vendeurs informels installés sur les trottoirs, à proximité du marché couvert du quartier.

Face à la résistance de ces jeunes, les forces de l'ordre ont fini par user de balles en caoutchouc et de bombes lacrymogènes. Les vendeurs ont vite répliqué, en saccageant un fourgon de la police et plusieurs magasins, dont un point de vente Ooredoo selon le quotidien francophone El Watan.

Des vidéos, partagées massivement sur les réseaux sociaux, font également état de détérioration de biens publics.

Ils ont mis le feu à plusieurs véhicules, rajoute le site d'information Impact24, qui précise que les affrontements ont débordé sur le Cours de la Révolution, lieu central de la ville. .

Plusieurs blessés, dont deux policiers, sont à déplorer dans ces émeutes. Des émeutiers ont également été interpellés, une vingtaine à en croire le quotidien El Khabar. Selon la même source, les vendeurs informels envisage d'organiser ce dimanche une marche vers le siège de la wilaya.

Close
Emeutes à Annaba
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée
Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.