Huffpost Maroc mg

L'Agence marocaine d'énergie solaire (Masen) se réorganise

Publication: Mis à jour:
MASEN
RD
Imprimer

ÉNERGIES RENOUVELABLES - À l'ordre du jour du Conseil de gouvernement qui se tient aujourd'hui, des projets de loi qui renforceront Masen, l'Agence marocaine d'énergie solaire.

Le 26 décembre 2015, à l'issue d'une session de travail consacrée au secteur de l'énergie, et qui a réuni plusieurs hauts responsables des énergies au cabinet royal à Casablanca, le roi Mohammed VI avait "transmis ses instructions aux différents acteurs concernés afin que le pilotage des énergies renouvelables, notamment solaires, éoliennes et hydroélectriques, soit désormais assuré par l'agence Masen (dirigée par Mustapha Bakkoury, ndlr)".

Désormais, quatre projets de lois portant sur les énergies renouvelables, qui viendront entériner la décision du roi, sont à l'ordre du jour du Conseil de gouvernement de ce vendredi 24 juin. Ainsi, le projet de loi modifiant et complétant l'article 2 du dahir portant création de l’Office national de l’électricité (ONE) officialisera le transfert des énergies renouvelables au Masen, qui changera d'ailleurs de nom: l'Agence marocaine de l'énergie solaire (Moroccan Agency For Solar Energy, Masen) deviendra l'Agence marocaine des énergies renouvelables.

L'agence se verra transférer tous les biens immobiliers et équipements de l'Office national de l'électricité et de l'eau (ONEE) servant à produire des énergies renouvelables. Les employés et les fonctionnaires opérant dans le domaine des énergies renouvelables à l'ONEE seront, eux aussi, placés sous la supervision de l'agence marocaine des énergies renouvelables.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
La centrale Noor en 10 images
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction