Huffpost Tunisie mg

Tunisie: Droits des femmes, dépénalisation de l'homosexualité, terrorisme: Les réponses de l'ambassadeur d'Allemagne

Publication: Mis à jour:
ALLEMAGNE
Facebook: Ambassade d'Allemagne à Tunis
Imprimer

COOPÉRATION INTERNATIONALE- L’Ambassadeur d'Allemagne en Tunisie a signé une convention de partenariat, le 23 juin, avec le bureau de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH) à Tunis intitulée: "Consolider la mobilisation de la société civile tunisienne dans la promotion des droits humains et des réformes démocratiques".

À cette occasion, le HuffPost Tunisie a eu une entrevue avec l'ambassadeur d'Allemagne, Andreas Reinicke.

Le HuffPost Tunisie: La signature de cette convention marque l'engagement de l'Etat allemand en matière de consolidation des droits humains en Tunisie à travers son soutien à des ONG locales. Quel est l'intérêt de l'Allemagne à soutenir de telles luttes dans un contexte où certains crient haro sur l'ingérence étrangère dans les affaires intérieures?

L'ambassadeur d'Allemagne, Andreas Reinicke: Ladite convention n'a pas été imposée par l'Allemagne mais elle a fait l'objet d'âpres discussions. Ses termes ont été longuement négociés avec les associations membres de la FIDH en Tunisie. En conséquence: il ne s'agit pas d'ingérence mais de partenariat comme il y en a dans d'autres domaines entre les Tunisiens et les Allemands.

Cette convention stipule le soutien financier de l'Allemagne. On n'intervient pas dans le domaine d'action des ONG et on leur ne dicte pas comment elles doivent procéder. C'est à elles de déterminer leurs priorités et les thèmes relatifs aux droits humains sur lesquels elles veulent travailler.

Quant à l'intérêt de l'Allemagne, il est que les Tunisiens vivent mieux dans leur pays, qu'ils restent chez eux.

Devenons-nous comprendre par là que vous souhaitez limiter la migration des Tunisiens vers l'Allemagne?

Notre souci est que les Tunisiens demeurent chez eux dans de bonnes conditions, qu'ils jouissent de leurs droits et d'une certaine stabilité

Il faut noter que ceux qui évoquent souvent l'ingérence sont ceux qui respectent peu les droits humains.

En parlant des droits humains, quel est votre avis sur les débats autour de l'homosexualité ou les droits des femmes comme l'égalité en héritage en Tunisie...?

Je ne peux pas me prononcer sur vos débats internes mais ce que je peux dire c'est que le fait que le débat a pu avoir lieu est en lui-même impressionnant.

Personnellement je suis contre le fait de poursuivre en justice des personnes pour leur orientation sexuelle dans mon pays.

Le parlement allemand discute une loi visant à mettre la Tunisie, l'Algérie et le Maroc dans la liste des pays "sûrs" ce qui signifie un durcissement du droit d'asile pour les ressortissants des pays du Maghreb, vous soutenez une telle loi?

Il ne faut pas craindre cette loi, elle n'entrainera pas de changements majeurs. À priori pour nous ces pays concernés par la loi sont des pays sûrs, ce qui signifie que celui qui veut obtenir un droit d'asile doit prouver qu'il est persécuté dans son pays, il a la charge de la preuve.

LIRE AUSSI:Lettre d'une Tunisienne à Angela Merkel: Comptez-vous livrer à la meute les homosexuels demandeurs d'asile?

Ceci nous aidera à déceler les cas véridiques, des impostures. Sachant que, ces dernières années, 8000 dossiers de demandeurs d'asile ont été déposés en Allemagne, seuls trois dossiers ont été retenus.

La conjoncture politique et sécuritaire actuelle est-elle propice à des investissements allemands, selon vous?

Contrairement aux touristes, les investisseurs allemands ne craignent pas trop le climat d'insécurité mais se préoccupent surtout de la stabilité politique du pays, de la sécurité juridique. Beaucoup ont relevé la lenteur des procédures, la complexité juridique, inexistante dans d'autres pays de la région.

LIRE AUSSI: Tunisie, Algérie et Maroc "pays sûrs"? Pas encore pour le Bundesrat Allemand

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
La relation Tunisie-Union Européenne vue par Willis et Vadot
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction