Huffpost Maroc mg

La police arrête l'un des auteurs des affiches takfiristes accrochées à Tétouan

Publication: Mis à jour:
AFFICHES
DR
Imprimer

RADICALISME - C'est une information effarante qui a suscité une salve de réactions indignées depuis sa publication, mardi. Des affiches excommuniant les personnes qui n'effectuent pas leurs prières ont récemment été accrochées par des anonymes à Tétouan. Et la réaction des autorités marocaines, connues pour leur fermeté face à la menace djihadiste, ne s'est pas faite attendre.

Dans un communiqué publié ce mercredi, le ministère de l'Intérieur indique que les autorités ont arrêté hier un homme impliqué dans la distribution et l'accrochage de tracts et d'affiches à caractère extrémiste dans certains endroits de la ville, ainsi que sur des autobus de l'entreprise "Vitalis", délégataire des transports publics dans la ville.

Dans le domicile de l'individu interpellé, des livres appelant au djihad, des documents expliquant comment fabriquer des explosifs et utiliser des armes, ainsi que des disques audio glorifiant Daech ont été retrouvés et saisis par les autorités.

L'homme sera déféré devant la justice immédiatement après la fin de l’enquête diligentée par le parquet général, indique le communiqué du ministère de l'Intérieur.

"Attention. Voici le jugement de ceux qui insultent Dieu, la religion, ou abandonnent la prière", pouvaient-on lire sur les affiches. En bas, en lettres blanches austères, sur fond de flaque de sang, était écrit le "jugement": "l'excommunication".

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Le terrorisme n'est pas uniquement Daech
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction