Huffpost Maroc mg

Élections: Nabila Mounib tête de la liste des femmes de la FGD

Publication: Mis à jour:
NABILA MOUNIB
Élections: Nabila Mounib tête de la liste des femmes de la FGD | DR
Imprimer

ÉLECTIONS - L'annonce a été faite dans la soirée du mardi 21 juin. Lors d'une conférence qui s'est tenue au siège du Parti socialiste unifié (PSU), à Casablanca, Nabila Mounib a déclaré qu'elle sera en tête de la lise nationale des femmes présentée par la Fédération de la gauche démocratique (FGD) aux élections législatives.

En se présentant en tête de la liste nationale des femmes du parti, Nabila Mounib évite deux écueils majeurs qui se présentent à elle. Le premier est le modeste ancrage électoral de la FGD dans la circonscription d'Anfa. La secrétaire générale du PSU en sait quelque chose: aux communales, elle n'a récolté que 771 voix. Nabila Mounib préfère donc compter sur sa popularité au niveau national pour les législatives.

Nabila Mounib évite aussi de se confronter aux ténors et aux figures de la vie politique marocaine. Anfa faisant partie de ces "circonscriptions de la mort" où les formations politiques mobilisent quelques uns de leurs meilleurs éléments, la présidente de la FGD pense mettre toutes les chances de son côté en se présentant en tête de la liste nationale des femmes.

Une mesure de discrimination positive

Les listes nationales consacrent aux jeunes 30 sièges à la Chambre des représentants aux jeunes, et 60 aux femmes. Ces "90 membres sont élus au titre d’une circonscription électorale nationale créée à l'échelle du territoire du Royaume", selon l'article premier de la loi organique relative à la Chambre des représentants.

Les listes nationales ont été mises en place pour réserver des sièges aux femmes et aux jeunes, que les décideurs considèrent défavorisés par le vote. Si le Conseil constitutionnel estime que les mesures visant à opérer une discrimination positive à l'égard des jeunes et des femmes ne peuvent être que provisoires, et devront être retirées dès que les buts escomptés, à savoir la parité et la promotion des jeunes, seront atteints, quelques associations et partis politiques récusent l'utilité d'une telle démarche, estimant qu'il s'agit d'une forme de rente politique.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
De A à X : Un abécédaire électoral
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction