Huffpost Tunisie mg

Tunisie: Examen psychiatrique pour le caporal meurtrier du petit Yassine

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Mohamed Amine Yahyaoui, meurtrier de l'enfant Yassine Aouachri, sera bientôt soumis à un examen psychiatrique en vue de déterminer sa responsabilité pénale, a indiqué une source judiciaire militaire à la TAP.

Cette même source a fait savoir que la chambre d'accusation militaire près du Tribunal de première instance de Tunis avait décidé, le 15 juin courant, de différer l'examen de l'affaire du meurtre de l'enfant Yassine Aouachri et de la renvoyer devant le juge d’instruction militaire en charge du dossier.

Une commission de trois médecins spécialistes, désignée par le même juge, se chargera d’établir un diagnostic sur l’état de santé mentale du principal suspect dans cette affaire.

Après une mise en examen du suspect et une audition de la partie civile, le tribunal militaire avait décidé, le 3 juin dernier, de saisir la chambre d'accusation militaire près du tribunal de première instance de Tunis.

Le caporal Mohamed Amine Yahyaoui devra répondre de plusieurs chefs d’accusations, notamment, pour détournement de mineur avec usage de violence ayant entrainé la mort, viol, séquestration et maltraitance d’un mineur avec préméditation et tentative d’enlèvement sur mineur par ruse et ce, conformément aux articles 237, 228, 59, 201, 202 et 204 du code pénal.

Kidnappé le mardi 17 mai alors qu'il se rendait au jardin d'enfant avec sa soeur de 11 ans, à Somrane près du Bardo, l'enfant de 4 ans a été retrouvé mort, égorgé au quartier populaire Hay Helal, dans la région de Mallassine.

Lors de la reconstitution des faits, le meurtrier avait affirmé avoir fait 4 tentatives de kidnapping avant de mettre la main sur le petit Yassine.

LIRE AUSSI: Quand Mokded Mejri assassine le jeune Yassine une deuxième fois

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.