Huffpost Algeria mg

"Le Monde de Dory": ce poisson est le meilleur exemple pour comprendre les troubles de la mémoire immédiate

Publication: Mis à jour:
Imprimer

"Nage droit devant toi, nage droit devant toi", doit se rappeler Dory. Le petit poisson amnésique qu'on a découvert et adoré dans Le Monde de Nemo (2003) est dès ce mercredi 22 juin l'héroïne du nouveau film de Pixar, Le Monde de Dory.

On retrouve donc notre petit "chirurgien bleu" avec ses amis Nemo et Marin, un an après les événements du Monde de Nemo.

Alors que les deux poissons-clowns gèrent tant bien que mal les amnésies de leur protégée, un souvenir semble se profiler dans son esprit, celui de ses parents. Ils se mettent donc sur les traces du passé de Dory. Ce qui, vous l'avez compris, ne sera pas simple étant donné que toutes les 10 secondes, c'est retour à la case départ pour la mémoire flanchante de Dory.

"J'oublie tout au fur et à mesure"

Mais de quoi souffre-t-elle, au juste? De "troubles de la mémoire immédiate", explique-t-elle dans Le Monde de Nemo. "J'oublie tout au fur et à mesure, il paraît que c'est de famille! Enfin, en tout cas, je crois...", ajoute-t-elle.

Qu'est-ce que la mémoire à court terme? C'est celle qui nous permet de garder en tête des informations pendant un temps très limité (exemple: je dois me souvenir que j'ai commencé à parler à Nemo pour finir ma phrase). C'est une mémoire active, celle du temps présent.

C'est la mémoire de ce à quoi on est en train de penser. "Elle permet de retenir des informations pendant quelques secondes, voire quelques dizaines de secondes. Nous la sollicitons en permanence à chaque instant, par exemple pour retenir un numéro de téléphone le temps de le noter", explique l'Inserm.

C'est de cette mémoire à court terme que parle Dory, même si le mot employé pour la décrire est "immédiate" (en anglais, elle souffre d'ailleurs de short-term memory loss, pertes de mémoire à court terme).

Il existe plusieurs types de mémoire mais généralement, on oppose celle-ci à la mémoire à long terme, qui a une capacité bien plus importante. Grâce à elle on se souvient du nom de notre maîtresse de CP ou encore du visage de notre meilleure amie à la maternelle.

Dory a donc des difficultés à savoir dans quelle direction nager, mais elle peut se souvenir d'événements plus lointains, plus ancrés en elle, comme les sensations furtives qu'elle perçoit à propos de ses parents, ou le simple fait qu'elle se sente en sécurité avec Nemo et Marin - si elle oublie leurs prénoms, elle ne se sent pas à chaque seconde en présence d'inconnus.

"Quand une personne expérimente des pertes de la mémoire à court terme, elle peut se souvenir d'incidents qui ont eu lieu il y a 20 ans mais les détails de choses s'étant déroulées 20 minutes plus tôt sont flous", explique le site Live Science.

Plus précisément, Dory souffrirait d'amnésie antérétrograde. Ce qui signifie qu'elle est incapable de créer de nouveaux souvenirs. "Dory décrit sa maladie comme des 'troubles de la mémoire immédiate', ce qui est la manière la plus communément employée pour décrire un problème de cryptage de nouvelles informations", détaille le site NeuroPsyFi, spécialisé sur le cerveau.

Si Dory semble croire que ses troubles sont d'origine familiale, chez les êtres humains, les amnésies antérétrogrades sont souvent causées par des accidents (traumatisme crânien, crise cardiaque...).

D'ailleurs, Le Monde de Dory vient confirmer que ses parents ne sont pas eux-mêmes amnésiques, puisqu'ils apprennent à une adorable "bébé Dory" comment parler de ses troubles à d'autres enfants.

"Dory, arrête de faire ta Dory"

Les deux films de Pixar décrivent de façon adéquate les troubles de la mémoire. Dans un texte intitulé "Memories aren't made of this, amnesia at the movies" publié dans la revue British Medical Journal, la neuropsychologue Sallie Baxendale, écrit: "c'est peut-être ironique que l'un des portraits neuropsychologiques des troubles de la mémoire les plus adéquats dans un film ne vienne pas d'un personnage humain mais d'un poisson tropical bleu animé (...) La cause n'est pas claire, mais ses difficultés à apprendre et retenir de nouvelles informations, se souvenir de noms, savoir où elle va et pourquoi, sont une interprétation juste des importantes difficultés auxquelles font face des personnes souffrant de profonds troubles de la mémoire".

Au-delà des comportements amusants de Dory, Pixar montre également une autre facette des troubles de la mémoire: "quand elle est seule, perdue, et profondément désorientée", écrit Sallie Baxendale. "Dory, arrête de faire ta Dory", se répète-t-elle à plusieurs reprises, lorsqu'elle ne sait plus que faire.

Il montre aussi que les proches jouent un rôle crucial dans ce genre de cas, ce que certaines études ont prouvé. Dans Le Monde de Nemo, Dory raconte à Marin qu'elle a l'impression de mieux se souvenir en sa présence. Dans Le Monde de Dory, Marin sera là, encore une fois, pour lui rappeler, lorsqu'elle panique, qu'elle peut y arriver. Comme quoi, "quand la vie nous joue un sale tour... que faisons-nous? Nous nageons!"

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.