Huffpost Algeria mg

Venezuela: Longues files d'attente pour le départ de Maduro

Publication: Mis à jour:
VENEZUELA
Venezuelans line up to authenticate their signatures for a recall referendum before the National Electoral Council (CNE) in Caracas, on June 20, 2016. Venezuelan police have arrested hundreds of people as the country's food crisis erupted into deadly looting this week, heightening hardship and political uncertainty in the impoverished oil-producing nation. / AFP / FEDERICO PARRA | FEDERICO PARRA via Getty Images
Imprimer

Des milliers de Vénézuéliens se sont rendus lundi dans les centres électoraux pour confirmer leur volonté d’un référendum pour révoquer le président Nicolas Maduro, une étape cruciale pour l’opposition qui veut organiser cette consultation en 2016.

Habitués à patienter des heures face aux supermarchés, les habitants formaient cette fois des files d’attente pour une tout autre cause: obtenir le départ anticipé du dirigeant socialiste, élu en 2013 jusqu’en 2019.

Pour passer à la prochaine phase de ce long processus, il faudra d’ici vendredi au moins 200 000 empreintes (sur les 1,3 million de signatures validées par les autorités électorales), que le Conseil national électoral vérifiera une nouvelle fois d’ici le 23 juillet.

«Le Venezuela est comme une bombe qui peut exploser à tout moment», a prévenu lundi un de ses leaders, Henrique Capriles.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.