Huffpost Maroc mg

Interdiction des sacs plastique: Ce qui va changer pour vous dans les supermarchés

Publication: Mis à jour:
PLASTIC BAG
Interdiction des sacs plastique: Ce qui va changer pour vous dans les supermarchés | Getty Images
Imprimer

CONSOMMATION - Dix jours avant l'entrée en vigueur de la loi sur l'interdiction des sacs plastique, les enseignes de la grande distribution s'organisent. Et il faudra désormais penser écolo avant de passer à la caisse.

Adopté en novembre dernier, le projet de loi n°77-15 qui interdit toute production, importation, exportation, commercialisation et utilisation de sacs plastique destinés à l’emballage, a poussé les grands magasins à trouver des solutions alternatives avant le 1er juillet, date à laquelle la loi sera effective. "Le processus a démarré il y a environ huit mois et nous avons regardé ce qui se faisait à l'international", confie au HuffPost Maroc le directeur général de Carrefour, Jean-Pierre Célérier.

Les grandes enseignes se concertent

Plusieurs grandes enseignes telles que Carrefour-Label'Vie, Marjane, Atacadão, Bricoma, Kiabi ou Kitea se sont ainsi concertées afin de proposer des solutions communes à leurs clients, nous explique la responsable marketing du groupe Carrefour.

Chez ce dernier, à l'instar de ce qui se fait dans de nombreux pays européens ou aux Etats-Unis, des sacs cabas réutilisables seront proposés en caisse au prix de 7 dirhams (à terme, ils seront vendus à 5,20 dirhams). Des sacs non tissés avec bretelles seront également mis en vente à 1 dirham, toujours au niveau des caisses, "surtout destinés aux clients qui font de petites courses et n'ont pas besoin de grands cabas", précise la responsable.

Même initiative chez BIM, l'enseigne turque de supermarchés de proximité. "Tout a été mis en place. On a stoppé les commandes des sacs plastique et commandé des sacs réutilisables. A partir de la semaine prochaine, on alimentera les supermarchés de ces sacs qui seront vendus à des prix très bas", nous confie une source interne.

Pour la partie "marché" des magasins de grande distribution, des sacs en papier kraft pour les fruits et légumes ou encore pour la boucherie, la volaille et la fromagerie seront disponibles. Des emballages spéciaux avec de l'aluminium seront proposés pour le poisson.

Des campagnes de com'

Des campagnes de communication (affiches et flyers) seront également lancées dans les magasins dans les jours qui viennent pour informer les clients sur l'entrée en vigueur de la nouvelle loi et sur la nécessité de limiter l'usage des sacs plastique. Sur son site, Acima prévient déjà ses clients qu'il commercialise deux modèles de sacs réutilisables.

Les hôtes et hôtesses de caisses, quant à eux, devraient recevoir des formations pour pouvoir renseigner les clients sur les diverses solutions alternatives aux sacs plastique.

La Coalition marocaine pour la justice climatique (CMJC), à l'origine de la campagne "Zéro Mika", a par ailleurs lancé sur son site une série de visuels mettant en avant les alternatives aux sacs plastique, comme la fameuse gouffa, les sacs réutilisables ou encore les boîtes à condiments.

Concernant la question des sacs plastiques qui pullulent dans certaines zones urbaines ou extra-urbaines, présentant un danger pour la nature et une pollution visuelle, le ministère de l’Intérieur a adressé, lundi 20 juin, une circulaire explicative aux walis et gouverneurs qui ont jusqu'au mois d'octobre (à la veille de la COP22 organisée à Marrakech) pour repérer ces zones, organiser le ramassage des sacs et détruire ces derniers dans les fours de cimenterie.

LIRE AUSSI:
Close
Les alternatives aux sacs plastique
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée