Huffpost Maroc mg

L'Inde veut mettre la main sur deux dealers marocains de méthamphétamine

Publication: Mis à jour:
DROGUE
Deux membres d'un cartel marocain de la drogue recherchés en...Inde | Wikipedia
Imprimer

DROGUE - La police indienne a réalisé une grosse prise en avril dernier. Les forces de l'ordre avaient en effet retrouvé 18,5 tonnes d'Ephredine, un médicament appartenant à la classe des produits dopants et qui sert également à produire de la méthamphétamine. Un véritable cartel dans lequel serait impliqué deux hommes qui résident actuellement au Maroc.

Cette prise d'Ephredine a eu lieu dans les locaux de Avon Lifesciences Ltd, qui se situent dans la ville de Solapur, comme l'expliquent nos confrères du Huffington Post India. Selon la police, l'entreprise avait l'autorisation de produire ce produit, mais le détournait à des fins illégales.

Le produit était transformé, avant d'être envoyé à l'étranger pour alimenter le marché de la drogue. Jusqu'à présent, dix-sept personnes seraient impliquées dans l'affaire, et sept d'entre elles sont toujours recherchées. Et la police indienne informe que parmi les suspects, deux d'entre eux résideraient au Maroc.

Rencontre à Dubaï

Ces deux hommes auraient rencontré le reste du cartel en avril, peu avant le raid de la police. La rencontre avait pris place à Dubaï dans le Burj Khalifa, le plus grand immeuble du monde.

D'après la police, cette réunion avait pour but de trouver un arrangement pour fournir le cartel marocain auquel appartiennent les deux hommes. Ce sont les suspects qui ont déjà été arrêtés dans le cadre de cette affaire qui ont mis les enquêteurs indiens sur la piste de ces deux hommes.

LIRE AUSSI:
Close
Quelques exemples de lois sur le cannabis dans le monde
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée