Huffpost Algeria mg

Bac connexion? Le président de l'ARPT limogé, un intérimaire désigné

Publication: Mis à jour:
BESSAI ARPT
M’hamed Toufik Bessai, | DR
Imprimer

Le président de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) M’hamed Toufik Bessai, en poste depuis le 28 octobre 2013 aurait été relevé de ses fonctions, apprend-on de bonnes sources.

M.Ahmed Nacer, professeur d'Informatique à l'université des sciences et technologies Houari Boumedienne (USTHB) et membre du conseil de l’ARPT depuis quatre ans a été désigné comme intérimaire.

On ne connait pas les raisons de ce limogeage qui intervient dans un contexte marqué par une perturbation des connexions internet (y compris de la 3G) en liaison avec l’organisation de la session de rattrapage du baccalauréat après le scandale de la fuite des sujets.

Pour rappel, d’autres structures relevant du secteur des TIC sont gérées par des intérimaires suite à des limogeages. C’est le cas des opérateurs publics, fixe et mobile. Le PDG de Mobilis, filiale mobile d’Algérie Télécom, a été limogé en décembre 2015, et remplacé par Mohamed Habib.

Le 21 avril c’est autour du PDG de la maison mère, Algérie Télécom, de subir le même sort. Il est remplacé par Mohamed Sbaa. Moins de deux mois plus tard, il a été à son tour limogé et remplacé, le 8 juin dernier par Tayeb Kebbal, président du Conseil d’administration.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.