Huffpost Maroc mg

Terrorisme: 25 personnes condamnées à des peines allant jusqu'à six ans de prison

Publication: Mis à jour:
TRIBUNAL
Terrorisme: 25 personnes condamnées à des peines allant de l’acquittement à six ans de prison | DR
Imprimer

JUSTICE - La chambre criminelle chargée des affaires de terrorisme auprès de la Cour d’appel de Salé a rendu son verdict dans plusieurs affaires de terrorisme. Hier, elle a décidé de condamner 25 personnes à des peines allant jusqu’à six ans de prison, rapporte la MAP.

Si dix personnes ont été acquittées par la cour, quinze autres ont écopé de peines de prison pour "constitution d'une bande en vue de préparer et commettre des actes terroristes", "apologie d'actes constituant des crimes terroristes" et "non dénonciation de crimes terroristes".

Dans le détail, un des mis en cause a été condamné à six ans de prison, deux d’entre eux se sont vus infliger une peine de quatre ans de prison, cinq autres accusés ont écopé d’une peine de trois ans. La cour a condamné cinq personnes sur le banc des accusés à deux ans de prison. Deux mineurs ont quant à eux été condamné à une peine de six mois de prison ferme.

Moins médiatisées que les arrestations ou le démantèlement de cellules terroristes, les condamnations pour des affaires de terrorisme sont pour autant courantes. Pour faire face au phénomène, le chef de la BCIJ, le "FBI marocain", ne cesse de rappeler le renforcement de l’arsenal législatif marocain pour sévir dès que les terroristes sont neutralisés.

Depuis un peu plus d’un an, le dispositif “Hadar“ (vigilance), est en vigueur au Maroc. Il permet d’accroître la vigilance et la surveillance sur les lieux sensibles et vulnérables dans le tout le royaume par le déploiement d’une présence sécuritaire.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Qu'est-ce que l'Etat islamique?
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction