Huffpost Tunisie mg

Après avoir giflé une serveuse tunisienne parce qu'elle servait de l'alcool à Nice, un jeune tunisien condamné à 8 mois de prison

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Une serveuse tunisienne s'est fait agresser lundi 06 juin à Nice par un autre Tunisien, alors qu'elle faisait son service comme à l'accoutumée. La raison? Servir de l'alcool durant le mois de ramadan.

S'exprimant à Nice Matin, la serveuse a affirmé "J’étais toute seule dans le bar quand deux passants ont fait irruption". Lui reprochant de servir de l'alcool, l'un d'entre la menace: "Tu devrais avoir honte de servir de l’alcool en période de ramadan(...) Si j’étais Dieu, je t’aurais pendue".

Après l'avoir insultée, l'un des deux est revenu vers elle, la giflant violemment: " j’ai eu tellement peur. J’ai du mal à comprendre. Pourquoi m’ont-ils insultée? Pourquoi cette gifle? Je me suis sentie rabaissée, humiliée, salie" a-t-elle indiqué à Nice Matin.

"Ce n’est pas parce que je sers de l’alcool que je n’accomplis pas mon devoir (...) Si je le fais, c’est parce que je suis serveuse. En Tunisie, j’exerçais le même métier et je n’ai jamais eu le moindre problème" a affirmé la jeune victime.

La jeune trentenaire a porté plainte contre ses agresseurs qui ont été arrêtés après que la scène qui a été enregistrée par les caméras de surveillance du bar ait été visionnée par la police.

L'agresseur est selon la police un jeune tunisien âgé de 31 ans en situation irrégulière sur le territoire français. Traduit devant le Tribunal correctionnel de Nice, il a écopé de 8 mois de prison ferme accompagnée de 3 ans d'interdiction de territoire et de 1000 euros de réparation à payer à la victime.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.