Huffpost Maroc mg

Un homme arrêté à Rabat pour avoir fumé une cigarette pendant le ramadan

Publication: Mis à jour:
CIGARETTE
Pendant ramadan, une cigarette peut vous mener en prison au Maroc | Pixabay
Imprimer

LIBERTÉS INDIVIDUELLES - Alors qu'il fumait sa cigarette sur la terrasse de son lieu de travail, un homme a eu la mauvaise surprise, mercredi 15 juin, de voir débarquer la police pour l'arrêter. Les forces de l'ordre sont intervenues suite à l'appel passé par un responsable des ressources humaines pour dénoncer le "dé-jeûneur".

"Il s'agit de dénonciations méprisables et honteuses de personnes ne jeûnant pas", s'indigne le Mouvement alternatif pour les libertés individuelles (M.A.L.I) dans un communiqué publié le jour même. Le collectif appelle une nouvelle fois "à l'abrogation de l'article liberticide 222 du code pénal".

Ce dernier expose les Marocains "notoirement connus pour leur appartenance à l'islam" à six mois de prison ferme s'ils n'observent pas le jeûne pendant le ramadan. En d'autres termes, les "Marocains notoirement connus pour leur appartenance à l'islam" sont l'ensemble des citoyens marocains non juifs.

Alors que la Constitution de 2011 garantit la liberté de conscience à l'ensemble des citoyens, le code pénal comporte encore des dispositions jugées "liberticides".

Le M.A.L.I, qui considère l'article 222 comme "une ingérence dans la vie privée" des citoyens, appelle le gouvernement à "mettre fin à l'inquisition socio-religieuse et aux actions de la police contre les personnes 'accusées' de rompre le jeûne en public, considérant ces 'accusations' injustes et moyenâgeuses".

La situation de ce jeune homme qui risque la prison ferme n'est pas un cas isolé. A Zagora, deux hommes ont été arrêtés lundi 13 juin et poursuivis en justice pour avoir bu de l'eau dans un souk.

A quelques kilomètres, dans la ville ocre, c'est un jeune homme qui a été roué de coups et insulté pour avoir fumé une cigarette dans une salle de jeux, sans que les autorités n'interviennent.

LIRE AUSSI:
Close
Les musulmans accueillent le Ramadan 2016
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée