Huffpost Maroc mg

Royal Air Maroc annonce 320.000 sièges supplémentaires pour l'été

Publication: Mis à jour:
DREAMLINER
Boeing
Imprimer

AÉRIEN – Souvent critiquée pour la qualité de son service, la Royal Air Maroc (RAM) mise sur la quantité. Cet été, la compagnie aérienne injectera près de 320.000 sièges supplémentaires. L’objectif est de "répondre à la forte demande" pendant cette "période de pointe qui connait une forte affluence due notamment au retour massif des Marocains résidant à l’étranger au royaume et à l’opération de l’Omra", indique la RAM dans un communiqué diffusé ce mercredi.

14 avions supplémentaires seront ainsi injectés dans la flotte de la compagnie nationale, dont deux nouveaux appareils de type B. 787 Dreamliner, acquis par la compagnie et qui seront réceptionnés en juillet et août prochains.

La RAM veut ainsi multiplier les fréquences des vols sur les routes aériennes les plus sollicitées en été. La compagnie proposera notamment un vol quotidien supplémentaire sur les lignes Casablanca-New York et Casablanca-Montréal.

Les fréquences de la RAM entre le Maroc et la France seront également renforcés pour "répondre à la forte demande de la communauté marocaine établie" sur place. La compagnie va proposer, dès l’été, 80 fréquences hebdomadaires supplémentaires entre les deux pays, portant ainsi son offre à 223 fréquences par semaine.

Une nouvelle programmation des horaires des vols au départ de Marrakech, et à destination de Lyon, Marseille, Bordeaux, Nantes et Toulouse sera également mise en place.

Au niveau du continent africain, "deux à trois fréquences par jour" seront programmées vers les lignes à destination de Dakar (Sénégal) et d’Abidjan (Côte d’Ivoire) dont plusieurs vols décollant de Casablanca en horaires de jour.

Aussi, la RAM reliera directement Casablanca à Bamako (Mali) et Conakry (Guinée) à raison de dix fréquences par semaine pour chacune des deux liaisons. Les vols vers Niamey (Niger), Cotonou (Bénin), Lomé (Togo), Lagos (Nigéria) et Ouagadougou (Burkina Faso) seront programmés en vols quotidiens. Les lignes vers Banjul (Gambie) et Bissau (Guinée-Bissau) seront, elles, découplées (sans arrêt en escale) "pour un meilleur confort des passagers".

LIRE AUSSI: