Huffpost Tunisie mg

Lapidation, défenestration... une émission de la chaîne Zitouna tient des propos ouvertement homophobes (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

La diffusion de l'émission "Yosleh Rayek" concernant l'homosexualité sur la chaîne privée Zitouna TV a provoqué de vives réactions sur les réseaux sociaux. C'est le caractère ouvertement homophobe de l'épisode du 13 juin qui a choqué plusieurs internautes. "Yosleh Rayek" est une émission qui se veut consacrée à des sujets de société d'un point de vue religieux - tels que l'alcool, l'enseignement religieux en Tunisie.

Dans un premier temps, le présentateur confronte des passages coraniques aux réactions d'universitaires tels que Mohamed Talbi concernant l'homosexualité, pour par la suite rappeler que le châtiment destiné aux homosexuels dans la religion musulmane est la lapidation à mort ou la défenestration.

"On pourrait se demander pourquoi les punitions sont-elles aussi sévères? En toute simplicité, si tous ces microbes (les homosexuels) se répandent dans la société, ils seront la cause de la déchéance (...)", explique le présentateur.

Suite à la diffusion de cette émission, dans un communiqué l'Association Tunisienne de Soutien des Minorités est montée au créneau et a demandé à la Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle (HAICA), "de rappeler à l'ordre l'animateur de l'émission suite à ses propos homophobes et incitation à la haine et appel au meurtre, sur la chaîne Zitouna", en promettant d'enclencher une procédure judiciaire.

L'Association "Shams, pour la dépénalisation de l'homosexualité en Tunisie" a également dénoncé l'émission "Yosleh Rayek", en assurant qu'elle portera plainte contre la chaîne Zitouna et l'animateur "pour incitation à la violence et au meurtre contre les minorités sexuelles en Tunisie".

LIRE AUSSI:Quand Mokded Mejri assassine le jeune Yassine une deuxième fois

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.