Huffpost Maroc mg

Un jeune homme roué de coups pour avoir fumé une cigarette pendant le ramadan

Publication: Mis à jour:
CIGARETTE
A customer smokes a cigarette in a cafe in Prague, Czech Republic, May 25, 2016. REUTERS/David W Cerny | David W Cerny / Reuters
Imprimer

AGRESSION - Ce n'est pas la première fois que cela arrive. Lundi 13 juin, un groupe de jeunes ont pris à partie un homme dans une salle de jeux à Marrakech, l'insultant et le rouant de coups, selon Chouf TV.

Son tort? Avoir fumé une cigarette pendant les heures de jeûne. Le jeune homme n'a pu s'en sortir que lorsque d'autres clients sont intervenus pour l'arracher des mains de ses agresseurs.

La victime a eu de sérieuses blessures au visage, indique la même source. Sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes en ont profité pour laisser libre cours à leur haine et encourager les agresseurs. D'autres se sont dit choqués par cet acte, dénonçant l'absence de l'intervention de la police.

Si la loi marocaine condamne les personnes qui se substituent à la justice, notamment par la violence, elle reste inflexible sur la rupture du jeûne en public. L'article 222 du code pénal expose les musulmans qui n'observent pas le jeûne à une peine allant jusqu'à six mois de prison ferme.

LIRE AUSSI: