Huffpost Algeria mg

Deux musulmanes voilées défendues par des voyageurs du métro new-yorkais

Publication: Mis à jour:
SUBWAY NEW YORK
A woman walks by a device used for chemical tracers used by the Department of Homeland Security and New York Metropolitan Transportation Authority during a test of how gas would flow through the subway system in New York, U.S., May 9, 2016. REUTERS/Shannon Stapleton | Shannon Stapleton / Reuters
Imprimer

Nul doute qu'il ne fait pas bon d'être musulman aux Etats-Unis ces jours-ci. La tuerie d'Orlando stigmatise au plus haut point la communauté musulmane et la met à l'indexe.

Pourtant sous ce ciel assombri, certains refusent de céder à la paranoïa générale et parviennent à rappeler aux autres que les Etats-Unis était une terre d’accueil pour tous sans distinction.

C'est cette histoire de tolérance et de cohabitation que nous a raconté le 13 juin le Daily News.

L'histoire se passe au lendemain des attentats d'Orlando. En se rendant au travail, une Américaine a été témoin d'une agression verbale à l'encontre de femmes voilées dans le métro new-yorkais. réaction appréhendée mais prévisible après la tuerie. Mais la réaction des gens présents l'a agréablement surprise. Les présents dans cette ramé du métro ont farouchement défendus les deux dames voilées.

"Avant même que je ne puisse réagir ou proférer la moindre protestation, toute les voyageurs à bord de cette rame s'était déjà mise en colère", raconte encore la jeune femme de confession musulmane également. "Ils lui intimé de se taire et de quitter", précise Amaira Hasan en rapportant que l'agresseur a continué à cracher son venin sur les deux femmes.

"On est à New York, la ville la plus cosmopolite du monde", s'est alors exclamé un homme. Ici, "on s'en fout de ce à quoi les gens peuvent croire, ou ressembler, ou de la sexualité qu'ils ont, ou n'importe quoi d'autre. Monsieur, il faut maintenant les laisser tranquilles".

Le métro a, toutefois, dû être arrêté et l'agresseur débarqué. Une mésaventure, qui s'est, heureusement bien terminé.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.