Huffpost Tunisie mg

Le marché russe en tête des entrées touristiques européennes en Tunisie

Publication: Mis à jour:
TOURISME
Ministère du Tourisme/Facebook
Imprimer

Le marché russe occupe actuellement, la première position, devançant le marché français, pour ce qui est des entrées touristiques européennes, en Tunisie , avec l'afflux de délégations touristiques en provenance de ce pays, a indiqué à Djerba, Selma Elloumi, ministre du Tourisme.

Lors d'une rencontre de presse, tenue lundi 13 juin dans l'Ile de Djerba, avec une délégation russe comptant 48 journalistes, la ministre a assuré que "plusieurs mesures ont été prises pour préserver ce marché" dont le renforcement du transport aérien, l'instauration de tarifs "adéquats" pour leur séjour outre l'intérêt accordé à l'aspect sécuritaire. Quelque 2 millions d'euros ont été consacrés à des campagnes de promotion de la destination Tunisie, sur le marché russe.

Abdelmajid Kahlewi, représentant de l'Office National du Tourisme Tunisien (ONTT), en Russie, a souligné l'importance de ce marché en provenance duquel "nous attendons de 400 mille à 500 mille touristes, cette année".

Selma Elloumi a indiqué que les efforts déployés en matière de communication et les négociations menées entre le ministère des Affaires étrangères et les responsables russes ont contribué au changement de la position russe qui considérait la région de Djerba-Zarzis comme étant une zone dangereuse.

Et d'affirmer que "les informations véhiculées au cours des derniers jours pour dissuader les touristes russes de venir à Djerba-Zarzis n'ont pas eu un grand impact sur les réservations qui ont légèrement régressé".

En effet, l’Agence fédérale pour le tourisme "Rosturism" avait tiré la sonnette d’alarme jeudi en attirant l’attention de ses ressortissants quant à "la montée de la menace terroriste" en Tunisie.

Rosturizm avait recommandé aux touristes Russes de faire preuve de vigilance lors de la visite en Tunisie, de prendre les précautions nécessaires et avait déconseillé les deux sites touristiques Djerba et Zarzis.

LIRE AUSSI: La Russie met en garde ses ressortissants contre les risques d'attentats terroristes en Tunisie

La ministre du Tourisme a également assuré que les indicateurs pour la saison touristique estivale sont bons, la ministre a jugé "prématuré" d'annoncer des données chiffrées ou de procéder à une évaluation, se contentant d'axer sur le développement des marchés intérieur et algérien.

Elle a à cette occasion, présenté les spécificités du secteur touristique tunisien y compris celle de l'ile de Djerba, soulignant la diversité des produits balnéaire, culturel, médical, de thalassothérapie, archéologique... tout en montrant l'évolution du système sécuritaire dans son ensemble ainsi que de la sécurité interne des hôtels .

La ministre a annoncé que 20 hôtels ont rouvert cette saison à Djerba, sur un total de 38 hôtels qui avaient fermé leurs portes, faisant savoir que 9 unités hôtelières vont prochainement ouvrir sur l'île.

Plusieurs journalistes russes ont assuré à cette occasion qu'ils vont diffuser des messages positifs en Russie après leur séjour en Tunisie. Ils ont exprimé leur admiration pour la région de Djerba-Zarzis, qui allie le soleil et la mer avec une diversité du produit touristique, tout en soulignant le climat de sécurité qui y règne.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.