Huffpost Maroc mg

Les terribles derniers SMS à sa mère avant d'être tué dans le club LGBT d'Orlando

Publication: Mis à jour:
Imprimer

ÉTATS-UNIS - "Je vais mourir". Le dernier bilan de la tuerie d'Orlando perpétrée dans un club gay dimanche fait état de 50 morts et 53 blessés. Parmi les victimes, Eddie Justice. Son histoire a bouleversé le monde entier quand sa mère a dévoilé à la télévision américaine l'échange de SMS qu'elle a eu avec son fils pendant l'attaque, caché dans le club.

"Maman je t'aime". A 2h06 dans la nuit de samedi à dimanche, Mina Justice est réveillée par un message de son fils Eddie. Ce jeune homme de 30 ans, comptable, passait sa soirée au Pulse, un bar gay d'Orlando en Floride. "Je suis dans le club, ils tirent", "Je vais mourir".

mina justice

Il est 2h02 du matin quand Omar Mateen, un Américain d'origine afghane de 29 ans qui s'est revendiqué de l'Etat islamique, fait irruption dans l'enceinte du club, armé d'un fusil d'assaut AR-15.

Eddie se réfugie dans les toilettes de la boîte de nuit. Sa mère compose alors le numéro de son fils pour tenter de savoir où il se trouve, mais il ne décroche pas, de peur d'être repéré par le tireur.

A 2h09 sur la page Facebook du Pulse, un message est publié: "Sortez tous et courez".

mina justice


Dans un autre sms, il écrit: "Je suis au Pulse, en ville, appelle la police". Mina Justice compose alors le 911, le service d'urgence des autorités américaines. "Je suis dans les toilettes. Appelle-les, maintenant", insiste-t-il dans plusieurs messages entre 2h26 et 2h39. "Il arrive". Sur les conseils de la police, Mina garde le contact avec son fils par sms. "C'est un terroriste", dit-il à 2h50. Est-ce qu'il y a des blessés? "Beaucoup".

mina justice

A 2h42, Eddie il répond à sa mère qui lui demande si l'homme est dans les toilettes avec (lui). "Oui", dit-il dans un dernier message.

Mardi matin, après des heures d'attente pour Mina Justice et sa famille, la mort d'Eddie a été confirmée par les autorités.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
La tuerie d'Orlando à la Une de la presse internationale
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction