Huffpost Maroc mg

Écoutez le son des plus vieilles étoiles de notre galaxie

Publication: Mis à jour:
Imprimer

SCIENCE - Dans l'espace, personne ne vous entend crier, et pourtant, des scientifiques ont réussi à écouter les plus vieilles étoiles de notre galaxie.

Les astrophysiciens de l'université de Birmingham permettent même aux internautes, depuis le 7 juin, d'écouter eux-mêmes ce fameux son vieux de quelque 13 milliards d'années.

Bien sûr, ce son n'a pas été capté directement (les ondes sonores ne se propagent pas dans le vide spatial). Les chercheurs ont analysé les "oscillations" de ces étoiles, grâce à une technique appelée astérosismologie.

Passez votre souris sur les cercles jaunes pour entendre le son en question (pour voir l'infographie en entier, cliquez ici).

En scrutant ces étoiles lointaines avec le télescope spatial Kepler (qui sert surtout à repérer des exoplanètes), les scientifiques ont identifié de minuscules changements dans la lumière de ces étoiles, des sortes de pulsations.

Une mélodie qui en dit long

Celles-ci sont dues à un véritable son produit par l'étoile, qui est justement ce que cherchent à analyser les astérosismologues. "Les étoiles sont capables de produire du son en leur intérieur et ce son est prisonnier, comme celui d'un instrument de musique", selon Bill Chaplin, professeur d'astronomie au sein de l'université.

En accélérant les oscillations repérées par Kepler, il est alors possible d'entendre la "musique" des étoiles. Mais cela ne sert pas juste à faire plaisir à vos oreilles. En analysant la mélodie et ses tons, les scientifiques peuvent connaître la masse d'une étoile et en déduire son âge. Chose qui n'était pas possible jusqu'alors, le calcul de l'âge précis d'une étoile étant réservé aux plus jeunes d'entre-elles.

"Les étoiles que nous avons étudiées sont vraiment des fossiles vivants datant de la formation de notre galaxie. Nous espérons être capables d'y découvrir des secrets expliquant comment les galaxies en spirales, comme la nôtre, se sont formées et comment elles ont évolué", a déclaré Andrea Miglio, auteur principal de l'étude. Il n'y a plus qu'à espérer que ces vieilles étoiles soient bien bavardes.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Le Maroc vu du ciel
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction