Huffpost Tunisie mg

Ghannouchi estime indispensable de prendre en considération le poids électoral d'Ennahdha lors de la formation du nouveau gouvernement

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Le nouveau président du conseil de la Choura du Mouvement Ennahdha, Abdelkarim Harouni a estimé samedi 11 juin, "indispensable de prendre en considération le poids politique" du mouvement, formation majoritaire au parlement, dans la composition du gouvernement d'union nationale, proposée par le président de la République Béji Caid Essebsi.

Idem pour le président du parti, Rached Ghannouchi qui a affirmé à l'agence TAP que le mouvement doit être représenté dans ce gouvernement en fonction de son poids électoral, faisant remarquer que "la journée du dimanche, 12 juin, sera consacrée aux concertations sur la composition de ce gouvernement et son projet économique".

Fraîchement élu à la tête du conseil de la Choura d'Ennahdha tenu à Hammamet, Harouni a également insisté, sur l'obligation de parvenir à un consensus élargi entre les partis au pouvoir, les autres formations politiques et la société civile.

"Ennahdha soutient l'initiative du président de la République et les concertations se poursuivront au sein du conseil de la Choura sur la composition de ce gouvernement d'union nationale et son programme d'action", a -t-il encore précisé, dans une déclaration à l'agence TAP en marge de travaux de la première session du nouveau conseil de la Choura du Mouvement.

Il a souligné la nécessité de garantir la réussite de cette initiative, afin de préserver l'intérêt du pays, notant que "le consensus national doit primer sur les intérêts personnels".

Quatre candidats, étaient en lice pour le poste de président du Conseil de la Choura du mouvement Ennahdha. Il s'agit de Abdellatif Mekki, Fathi Ayadi, Abderraouf Najjar et Abdelkarim Harouni qui a réussi à gagner la confiance des membres de son parti.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.