Huffpost Maroc mg

L'accueil virulent réservé au chef du gouvernement Abdelilah Benkirane au siège de l'USFP (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

POLITIQUE - La jeunesse ittihadie ne porte pas dans son cœur le chef du gouvernement et secrétaire général du parti de la Justice et du développement (PJD) et l'a bien montré samedi 11 juin au soir.

Invité à une conférence-débat organisée par l'association Le projet pour la pensée et la formation, affiliée à l'Union socialiste des forces populaires (USFP), Abdelilah Benkirane a eu du mal à accéder au siège du parti de la rose.

Attendu par un groupe de manifestants issus de la jeunesse de l'USFP, il a été la cible de slogans dénonçant notamment l'assassinat du leader USFP Omar Benjelloun par la Chabiba islamiya en 1975, organisation islamiste active dans les années 1970 et dont le chef du gouvernement faisait partie.

Les manifestants ont considéré sa présence comme une "trahison envers les martyrs", écrit Le Desk. Le chef du gouvernement a finalement pu gagner le siège du parti de Driss Lachgar, également présent à l'événement, grâce aux forces de l'ordre qui l'ont escorté.

Lors de la conférence, Abdelilah Benkirane a tenté de calmer les ardeurs des militants. "Nous sommes les enfants d'une seule nation", a-t-il déclaré, rapporte AlYaoum24 qui mentionne que le chef du gouvernement était membre de la jeunesse de l'USFP lors de l'assassinat du leader du parti.

LIRE AUSSI:

L'USFP s'engage pour le renforcement de l'Autorité pour la parité


Les révélations inédites de Benkirane à Zamane