Huffpost Maroc mg

Le broyage des poussins vivants dans la production des œufs va disparaître aux États-Unis

Publication: Mis à jour:
POUSSINS BROYES VIVANTS
Les États-Unis vont mettre fin au broyage des poussins vivants (contrairement à la France) | AFP
Imprimer

ANIMAUX - C'est l'une des pratiques les plus controversées autour de l'élevage des poules pondeuses et les États-Unis vont y mettre un terme, a rapporté Vox le 9 juin.

United Egg Producers, coopérative agricole qui regroupe 95% des producteurs d’œufs du pays, a annoncé jeudi qu'elle comptait en finir avec le broyage des poussins mâles d'ici 2020.

"Victoire!", s'est félicitée la Humane League après avoir longtemps milité auprès des entreprises pour la disparition de cet méthode. "Avec cet engagement, il devient évident que la suppression des poussins ne sera bientôt qu'un lointain souvenir sur le sol américain".

50 millions de poussins éliminés en France par an

Faute de pouvoir pondre des œufs et ne possédant pas les mêmes caractéristiques que les poulets élevés pour leur chair, les poussins mâles sont en effet éliminés en masse dans des broyeuses mécaniques peu après leur naissance.

Une méthode légale mais particulièrement cruelle pour bon nombres d'associations, et utilisée dans de nombreux pays dont la France comme l'a dénoncé en 2014 l'association L214 à travers une vidéo tournée en caméra cachée dans un couvoir breton.

Le clip (à voir ci-dessous, attention ces images peuvent choquer) avait créé l'émoi dans l'Hexagone et mobilisé une trentaine de parlementaires de droite comme de gauche qui s'étaient prononcés contre élimination d'environ 50 millions de poussins chaque année.

Une nouvelle technique en Allemagne dès 2017

Les États-Unis vont renoncer à cette technique décriée en s'inspirant des recherches qui se font en Allemagne où, grâce à la spectroscopie –c'est-à-dire l'analyse du spectre lumineux–, les œufs sont triés avant éclosion.

Quand les vaisseaux sanguins des embryons sont formés, mais avant que n'apparaissent les cellules nerveuses qui permettent de ressentir la douleur, un laser creuse un sillon circulaire au sommet de l’œuf, qui permet, en soulevant la coquille, de faire un trou.

broyage poussins

L’œuf est ensuite déposé, dans un gros caisson noir, un spectromètre. Sur un écran s'affiche le spectre des caractéristiques biochimiques du sang de l'embryon et un programme parvient à identifier avec 95% d'exactitude le sexe de l'animal. Si le poussin est mâle, l’œuf est jeté. Un œuf femelle est rebouché, à l'aide d'un simple sparadrap, et remis en couveuse.

broyage poussins

A terme, selon le professeur Gerald Steiner qui travaille depuis quatre ans sur le sujet, des utilisations pour les embryons mâles seront sans doute trouvées, dans la nourriture pour poissons ou dans des shampoings au jaune d’œuf. L'automatisation de cette procédure devrait être disponible pour répondre à la promesse du gouvernement allemand de ne plus broyer les poussins mâles d'ici septembre 2017.

LIRE AUSSI: Une "hécatombe" de poulets à cause d'une grippe aviaire? La Fisa dément