Huffpost Maroc mg

Amin Abrak nommé directeur général de la Sonasid

Publication: Mis à jour:
AMIN ABRAK
Plombée par la crise du BTP, la Sonasid nomme un nouveau DG | DR
Imprimer

ENTREPRISE - Le Conseil d’administration de la société nationale de sidérurgie, la Sonasid, vient de nommer Amin Abrak au poste de directeur général de la société, indique le sidérurgiste national dans un communiqué publié jeudi 9 juin sur le site web de la bourse de Casablanca. Il succède à Mohamed Ali Kabbadj, qui assurait la fonction d’intérim depuis le départ de Ayoub Azami.

Amin Abrak est diplômé de l’Ecole supérieure de commerce de Paris et de l’Ecole nationale de l’industrie minérale (ENIM) de Rabat. Il a débuté sa carrière au groupe Managem en tant qu’ingénieur des mines, avant d'occuper plusieurs postes de responsabilité dans la mine de Bouazer, à l’ONA, puis dans le groupe Managem en tant que directeur général en charge des activités supports

Le sidérurgiste historique marocain, filiale d’ArcelorMittal, traverse une période difficile, marquée par une concurrence de plus en plus rude conjuguée à la faiblesse d’activité persistante du secteur du bâtiment et travaux publics.

Preuve de sa mauvaise santé, cette ancienne entreprise étatique privatisée et introduite en bourse en 1996 avait émis, en août dernier, un profit warning publié sur le site web de la bourse de Casablanca.

Dans son avertissement sur résultat, la Sonasid annonçait des résultats dans le rouge pour le premier semestre 2015, et notamment une baisse des prix de vente de 12% par rapport à la même période l'année dernière.

La société basée à Casablanca attribuait cette baisse à “la conjoncture internationale” et la “surcapacité nationale (…), accentuée par la forte croissance des exportations d'acier chinois qui ont perturbé la dynamique de prix à l'international”.

LIRE AUSSI: La sidérurgie frappée par la crise du BTP